Apple cultivar preferences by Hoplocampa testudinea (Hymenoptera: Tenthredinidae) in the Annapolis Valley of Nova Scotia, Canada.

Burgart, C.S.F., Hillier, N.K., et Blatt, S.E. (2016). « Apple cultivar preferences by Hoplocampa testudinea (Hymenoptera: Tenthredinidae) in the Annapolis Valley of Nova Scotia, Canada. », The Canadian Entomologist, p. 1-12. doi : 10.4039/tce.2016.16  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’hoplocampe du pommier (Hoplocampa testudinea (Klug)) (Hymenoptera: Tenthredinidae) est un ravageur économique important dans l’est du Canada. Les producteurs peuvent subir des pertes de récolte importantes, car la lutte contre cet insecte est difficile, celui-ci étant présent durant la floraison. En conséquence, la mise au point de stratégies de lutte non chimique s’impose contre cette espèce. Nous avons évalué chez onze cultivars commerciaux et expérimentaux de pommiers (Malus pumila Miller; Rosaceae) la résistance de l’hôte à titre de stratégie de lutte potentielle. Pour déterminer les préférences du ravageur, nous avons observé sur le terrain les visites effectuées par les adultes, évalué les taux d’infestation des pommes par les larves et l’ampleur des dommages à la récolte et effectué des bioessais comportementaux et des essais électrophysiologiques. Nous avons relevé des écarts importants entre les différents cultivars pour ce qui est du nombre de visites effectuées par les adultes et des taux d’infestation des pommes par les larves. Les cultivars de Malus pumila “Zestar!”, “s23-06-153” et “Pinova” ont été préférés aux autres cultivars étudiés. Une comparaison des résultats avec des dénombrements subséquents des larves et des dommages infligés par celles-ci semblent dans plusieurs cas refléter des performances différentes par les larves, sans égard aux préférences affichées par les adultes. Les résultats de bioessais avec tube en Y et d’essais électroantennographiques révèlent que l’olfaction joue un rôle dans la discrimination des cultivars chez l’hoplocampe du pommier.

Date de modification :