Inhibitor or promoter? the performance of polysaccharides from: Ganoderma lucidum on human tumor cells with different p53 statuses.

Zhang, J., Chen, J.-M., Wang, X.-.X., Xia, Y.-M., Cui, S.W., Li, J., et Ding, Z.-Y. (2016). « Inhibitor or promoter? the performance of polysaccharides from: Ganoderma lucidum on human tumor cells with different p53 statuses. », Food and Function, 7(4), p. 1872-1875. doi : 10.1039/c5fo01628b  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Depuis plusieurs années, des gens en bonne santé et des patients atteints du cancer prennent un supplément de polysaccharides du Ganoderma lucidum (PGL). Or, notre brève enquête montre qu’au lieu d’inhiber la croissance des cellules cancéreuses, les PGL intracellulaires de cultures submergées et d’organes de fructification peuvent stimuler la croissance de lignées cellulaires du carcinome humain chez lesquelles la protéine p53 n’est pas fonctionnelle, comme HCT-116 p53-/-, Saos-2, H1299, HL-60, MDA-MB-157. À l’inverse, les deux PGL ont inhibé toutes les autres cellules vérifiées chez lesquelles la p53 était fonctionnelle. Ces résultats pourraient être prometteurs, puisque l’inactivation de la p53 par mutation du gène suppresseur de tumeurs est la modification génétique la plus souvent observée dans les tumeurs chez l’humain.

Date de modification :