Effect of thermal and alkaline pretreatment of giant miscanthus and Chinese fountaingrass on biogas production.

Nkemka, V.N., Li, Y., et Hao, X. (2016). « Effect of thermal and alkaline pretreatment of giant miscanthus and Chinese fountaingrass on biogas production. », Water Science and Technology, 73(4), p. 849-856. doi : 10.2166/wst.2015.559  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le miscanthus géant (Miscanthus × giganteus) et l’herbe aux écouvillons (Pennisetum alopecuroides (L.) Spreng) sont des plantes cultivées à des fins d’aménagement paysager et de conservation du sol qui pourraient également servir à la production d’énergie. Dans cette étude, nous examinons l’effet de prétraitements thermo‐alcalins sur la production de biogaz à partir de ces plantes. Les prétraitements ont consisté en un trempage dans une solution alcaline (6 % de CaO ou 6 % NaOH) à 22, 70 ou 100 °C. Le prétraitement alcalin a accru la décomposition de la fraction hémicellulose, et le CaO s’est avéré plus efficace à cet égard que le NaOH. Le prétraitement du miscanthus géant à 6 % de CaO à 100 °C durant 24 h a donné un rendement en CH4 (313 mL g‐1 matières volatiles [MV]) de 1,7 fois supérieur à celui du témoin non traité (186 mL g‐1 MV). Par contre, le prétraitement de l’herbe aux écouvillons à 6 % CaO ou de NaOH à 70 °C durant 24 h a donné un rendement en CH4 (328 et 302 mL g‐1 MV pour le CaO et le NaOH, respectivement) semblable à celui du témoin (311 mL g‐1 MV). L’herbe aux écouvillons était plus digestible, mais elle a affiché un plus faible rendement en CH4 par hectare (1 831 m3 ha‐1 an‐1) que le miscanthus géant (6 868 m3 ha‐1 an‐1). Notre étude montre le potentiel qu’offrent l’utilisation du miscanthus géant et de l’herbe aux écouvillons et leur prétraitement thermo-alcalin pour la production de biogaz.

Date de modification :