Élargissement de la base génétique de la lentille par hybridation de Lens culinaris Eston avec l'obtention IG 72815 de L. ervoides.

Tullu, A.D., Bett, K.E., Banniza, S., Vail, S.L., et Vandenberg, A. (2013). « Élargissement de la base génétique de la lentille par hybridation de Lens culinaris Eston avec l'obtention IG 72815 de L. ervoides. », Canadian Journal of Plant Science, 93(6), p. 1037-1047. doi : 10.4141/cjps2013-072  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La lentille (Lens culinaris Medik.) est une culture qu'affligent de nombreux stress, et la variation génétique de la résistance à quelques-uns de ces stress s'avère restreinte chez le germoplasme de l'espèce cultivée. Il faut de toute urgence procéder à l'introgression de gènes issus d'autres sources pour accroître la résistance contre la maladie et parvenir à une meilleure performance économique. Le peuplement LR-26 d'une lignée autogame interspécifique créée par recombinaison (RIL) a été obtenu par croisement entre le cultivar Eston de L. culinaris et l'obtention IG 72815 de L. ervoides (Brign.). Les auteurs ont établi le phénotype des RIL (1) pour déterminer l'hérédité de la résistance à la race 0 plus agressive de Colletotrichum truncatum (Schwein.) Andus & W.D. Moore, agent responsable de l'anthracnose, une maladie à laquelle l'espèce cultivée est sensible, et (2) pour étudier la variation génétique des caractères agronomiques et les liens qu'ils ont entre eux. Des études en serre ont permis de vérifier la résistance à la race 0 de C. truncatum et à évaluer les RIL pour établir s'il y avait variation des paramètres agronomiques. Deux gènes récessifs rendent l'obtention IG 72815 de L. ervoides résistante à la maladie. Les caractères varient considérablement et on relève des transgressions. Le rendement grainier présente une relation positivement significative avec la biomasse, le rendement en paille, le poids des graines et l'indice de récolte. Une vingtaine de lignées donnant une performance supérieure à Eston pour la production de gousses, la verse et le peuplement à maturité pourraient être utilisées pour l'amélioration. La lignée LR-26-180 donne des graines de 8 % plus lourdes que celles d'Eston, ce qui laisse croire que IG 72815 possède des allèles concourant favorablement à ce caractère. Dans l'ensemble, les résultats indiquent qu'on pourrait se servir de IG 72815 dans les programmes d'hybridation visant à rehausser la résistance de la lentille à la maladie et à en améliorer les caractères quantitatifs.

Date de modification :