Deep sequencing leads to the identification of eukaryotic translation initiation factor 5a as a key element in Rsv1-mediated lethal systemic hypersensitive response to Soybean mosaic virus infection in soybean.

Chen, H., Arsovski, A.A., Yu, K., et Wang, A.M. (2016). « Deep sequencing leads to the identification of eukaryotic translation initiation factor 5a as a key element in Rsv1-mediated lethal systemic hypersensitive response to Soybean mosaic virus infection in soybean. », Molecular Plant Pathology. doi : 10.1111/mpp.12407  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le Rsv1, locus dominant simple de résistance chez le soja, confère une résistance extrême à la majorité des souches du virus de la mosaïque du soja (SMV, pour Soybean mosaic virus), mais pas à la souche G7. Chez le soja porteur du gène Rsv1, l’infection par la souche G7 provoque une réponse d’hypersensibilité systémique létale (acronyme anglais LSHR, pour lethal systemic hypersensitive response), qui est une réaction retardée de défense de l’hôte. La voie de signalisation de la LSHR régulée par le Rsv1 est encore très peu connue. Dans le cadre de notre étude, nous avons réalisé une analyse du génome entier pour examiner les interactions moléculaires entre le SMV G7 et le soja porteur du gène Rsv1. Nous avons analysé le séquençage des petits ARN, du dégradome et du transcriptome pour identifier les gènes exprimés de façon différentielle (DEG) et les micro-ARN exprimés de façon différentielle (DEM) en réponse à l’infection par la souche G7. Nous avons identifié un certain nombre de cibles de DEG, de DEM et de micro-ARN ainsi que le réseau d’interaction des DEM et leurs ARNm cibles sensibles à l’infection par la souche G7. L’inhibition de l’expression de l’un des DEG identifiés, le facteur eucaryote 5A d’initiation de la traduction (eIF5A), a réduit la LSHR et favorisé l’accumulation du virus, ce qui porte à croire que l’eIF5A joue un rôle essentiel dans la voie de signalisation de la LSHR régulée par le Rsv1 et induite par la souche G7. Cette étude fournit une analyse approfondie de données de séquençage à haut débit à l’échelle du génome, et identifie de multiples gènes et signatures de micro-ARN qui sont associés à la LSHR régulée par le Rsv1.

Date de modification :