The effect of dicyclohexylamine and fumagillin on Nosema ceranae-infected honey bees (Apis mellifera) mortality in cage trial assays.

van den Heever, J.P., Thompson, T.S., Otto, S.J.G., Curtis, J.M., Ibrahim, A.A., et Pernal, S.F. (2016). « The effect of dicyclohexylamine and fumagillin on Nosema ceranae-infected honey bees (Apis mellifera) mortality in cage trial assays. », Apidologie, 47(5), p. 663-670. doi : 10.1007/s13592-015-0411-9  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La Fumagiline-B® est actuellement le seul agent de traitement chimique homologué pour la lutte contre la nosémose en apiculture. Le fumagillol, produit d’hydrolyse de base de la fumagilline, ainsi que deux analogues semi-synthétiques de la fumagiline et quatre composés purement synthétiques conçus à l’interne pour imiter le mode d’action de la fumagilline contre l’enzyme aminopeptidase de méthionine de type 2 (MetAP-2), ont tous démontré une activité biologique statistiquement significative contre des abeilles infectées par le Nosema ceranae dans le cadre d’essais en cage. Toutefois, aucun de ces composés ne s’est révélé aussi efficace que la Fumagiline-B®. Deux composés disponibles sur le marché, le thymol et l’énilconazole, ont également montré une activité contre le N. ceranae, le thymol étant considéré comme le traitement chimique le plus prometteur à part la fumagiline-B®. Une forte mortalité cumulative a été observée par suite de l’administration de la dose thérapeutique de Fumagiline-B®. Ces résultats donnent à croire qu’une évaluation plus approfondie de ce composé s’impose.

Date de modification :