Response of poinsettias to dynamic temperature integration with pre-morning and early morning temperature drop and root zone heating.

Hao, X.M., Zheng, J.M., et Little, C. (2015). « Response of poinsettias to dynamic temperature integration with pre-morning and early morning temperature drop and root zone heating. », Acta Horticulturae (ISHS), 1104, p. 177-183. doi : 10.17660/ActaHortic.2015.1104.27  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le contrôle de la température est l’un des facteurs les plus importants à prendre en compte dans la culture de plantes ornementales en serre. En effet, la température a une incidence non seulement sur la croissance des plantes, leur qualité et la durée du cycle de production, mais aussi sur les coûts de chauffage. Le chauffage de la zone racinaire peut réduire la quantité d’énergie utilisée pour produire des plantes en pot, mais le maintien de températures élevées dans la zone racinaire peut être dommageable pour les racines. Comme la consommation d’énergie pour le chauffage atteint habituellement un sommet au cours de la période prématinale ou en début de matinée, des baisses de température durant ces périodes pourraient entraîner une réduction de la consommation d’énergie. Dans le cadre de la présente étude, nous avons réalisé deux expériences en serre afin d’examiner les effets sur des poinsettias d’une stratégie dynamique d’intégration de la température prévoyant une baisse de température durant la période prématinale et en début de matinée ainsi que diverses températures pour la zone racinaire. Le but de cette stratégie est d’économiser l’énergie tout en maintenant la croissance et la qualité des plantes. Deux régimes d’intégration de la température (IT), soit le régime d’IT témoin NDASH (17 °C de 6 h à 9 h du matin, sans baisse de température) et le nouveau régime d’IT avec baisse de température (13 °C de 6 h à 9 h du matin), ont été mis à l’essai dans quatre serres (deux répétitions pour chaque régime d’IT). Trois températures ont été retenues (20, 24 et 28 °C) pour le chauffage de la zone racinaire dans chaque serre. Le nouveau régime d’IT a amélioré ou maintenu la croissance et la qualité des plantes et s’est également avéré prometteur sur le plan de l’économie d’énergie. Le nouveau régime d’IT, comportant une baisse de température appropriée durant la période prématinale et en début de matinée, peut donc permettre d’économiser l’énergie et de maintenir la qualité des plantes. La température élevée de la zone racinaire a réduit la croissance des racines dans le cas du régime d’IT témoin, mais pas dans le cas du nouveau régime d’IT. Par conséquent, on peut combiner le chauffage des racines à une température élevée et le nouveau régime d’IT pour économiser encore davantage d’énergie.

Date de modification :