Foliar applied abscisic acid increases 'Chardonnay' grapevines (Vitis vinifera) bud freezing tolerance during Autumn cold acclimation.

Dami, I.E., Li, S., Bowen, P.A., Bogdanoff, C.P., Shellie, K.C., et Willwerth, J. (2015). « Foliar applied abscisic acid increases 'Chardonnay' grapevines (Vitis vinifera) bud freezing tolerance during Autumn cold acclimation. », HortTechnology, 25(3), p. 293-305.

Résumé

Les pertes économiques causées par les périodes de temps froid constituent une contrainte importante pour les producteurs de raisin de cuve (Vitis vinifera) et les industries associées à la fabrication du vin. En effet, les températures hivernales extrêmes et/ou fluctuantes entraînent des blessures qui nécessitent le repalissage et la replantation de vignes, ce qui fait augmenter les coûts de production et réduit le rendement et la qualité des fruits. La présente étude visait à déterminer si l’application foliaire d’acide abscissique pouvait augmenter la tolérance au gel de vignes ‘Chardonnay’ cultivées au champ, et si le stade phénologique de vignes au moment de l’application avait une incidence sur l’efficacité du traitement. Des vignes ‘Chardonnay’ matures ont reçu un traitement foliaire d’acide abscissique à raison de 500 mg·L−1, appliqué aux stades phénologiques suivants : véraison (50%), post-véraison et post-récolte. Les résultats des essais au champ réalisés dans quatre régions viticoles des États-Unis (Idaho et Ohio) et du Canada (Colombie-Britannique et Ontario) ont montré que l’application foliaire d’acide abscissique augmentait la tolérance au gel des bourgeons, surtout durant la période d’acclimatation au froid de l’automne. L’application foliaire d’acide abscissique n’a pas eu d’effet uniforme sur la tolérance au gel des bourgeons au milieu de l’hiver ou durant la désacclimatation au printemps, ni sur le taux de débourrement au printemps. Le stade phénologique de la vigne au moment de l’application foliaire avait une incidence sur l’efficacité de l’acide abscissique; les résultats n’étaient cependant pas uniformes d’un site à l’autre. Dans la plupart des sites, les applications effectuées au moment de la véraison ou après la véraison étaient plus efficaces que les applications effectuées après la récolte. Aucun effet phytotoxique ni changement négatif en termes de rendement ou de composition des fruits n’a été détecté à la suite de l’application d’acide abscissique. L’augmentation uniforme de la résistance au gel des bourgeons durant l’acclimatation au froid en automne, observée dans tous les sites d’essai de l’étude, indique que l’application foliaire d’acide abscissique, au stade de la véraison ou au stade post-véraison, peut réduire le risque de perte économique lié aux blessures dues au froid dans les régions productrices où les périodes de froid au début de l’automne sont fréquentes.

Date de modification :