Effect of polymer-coated urea on nitrous oxide emission in zero-till and conventionally-tilled silage corn.

Hunt, D.E., Bittman, S., Zhang, H., Bhandral, R., Grant, C.A., et Lemke, R.L. (2016). « Effect of polymer-coated urea on nitrous oxide emission in zero-till and conventionally-tilled silage corn. », Canadian Journal of Soil Science, 96(1), p. 12-22. doi : 10.1139/cjss-2015-0071  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

On sait peu de choses sur les émissions d’oxyde nitreux (N2O) par le maïs d’ensilage (Zea mays L.). Des études ont montré que les engrais N à libération lente pourraient réduire les dégagements de N2O, comparativement aux engrais classiques. L’étude de deux ans réalisée par les auteurs devait comparer les émissions de N2O de l’urée ordinaire et de l’urée à libération lente enrobée de polymère (CRU) après leur application à du maïs d’ensilage cultivé sur des terres travaillées normalement (CT) ou non travaillées (ZT). L’expérience s’est déroulée sur un loam limoneux, dans le climat frais et humide de la côte sud de la Colombie-Britannique, au Canada, et les données ont été prélevées toute l’année au moyen de caissons statiques. Au cours des deux années qu’a duré l’étude, les auteurs ont observé une interaction significative entre la source de N et le régime de travail du sol. Le régime CT n’entraîne aucun écart entre les émissions de la CRU et de l’urée (557 c. 447 g N-N2O ha−1 annee−1 mais avec le régime ZT, les émissions venant de la CRU étaient significativement plus élevées que celles attribuables à l’urée (968 c. 381 g N-N2O ha−1 annee−1). Les émissions annuelles de N-N2O se situent entre 0,09 et 0,65 % de la quantité d’engrais N appliquée. La CRU se caractérisait aussi par des émissions nettement plus élevées que celles de l’urée par quantité unitaire de N absorbée et selon le rendement des plantes pour le régime ZT, alors qu’aucune variation significative n’a été relevée entre les deux sources de N avec le régime CT. Ces résultats n’indiquent pas que la quantité de NO3− libérée par l’engrais CRU épandu à la volée concorde avec la croissance du maïs ou diminue les émissions de N2O.

Date de modification :