Le blé d'hiver d'usage général Pintail.

Salmon, D.F., Helm, J.H., Graf, R.J., Albers, S., Aljarrah, M., Xi, K., Oro, M., Lohr, S., et Bergen, C. (2015). « Le blé d'hiver d'usage général Pintail. », Canadian Journal of Plant Science, 95(6), p. 1271-1276. doi : 10.4141/CJPS-2015-165  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Pintail est une variété non barbue de blé roux vitreux d'hiver (Triticum aestivum L.) homologuée en 2012 et admissible à la catégorie «blé à des fins générales de l'Ouest canadien» (CWGP). Elle a été créée par la technique d'haploïdie double avec du pollen de blé et de maïs. Le cultivar a été évalué dans l'Ouest canadien de 2008 à 2010 et comparé aux variétés CDC Harrier, CDC Falcon et CDC Ptarmigan. Pintail donne un rendement grainier qui se situe entre 98,6% et 105,8% de celui des témoins CWGP précités. La variété est particulièrement bien adaptée aux régions des prairies-parcs et des prairies semi-arides de l'Alberta et de l'ouest de la Saskatchewan, où la tolérance au froid est une des grandes préoccupations. Pintail se caractérise par une excellente survie à l'hiver, une maturité intermédiaire, une hauteur moyenne et une paille robuste. Son poids spécifique reste dans la gamme des variétés témoins bien que son grain soit plus léger. Pintail affiche une résistance modérée à la rouille jaune, est modérément sensible à la rouille de la tige et des feuilles, et est sensible à la carie de même qu’à la brûlure de l’épi causée par Fusarium. Son rendement élevé et ses épillets glabres rendent la variété particulièrement attrayante comme fourrage ou aliment du bétail.

Date de modification :