Differences between the bud end and stem end of potatoes in dry matter content, starch granule size, and carbohydrate metabolic gene expression at the growing and sprouting stages.

Liu, B., Zhang, G., Murphy, A.M., De Koeyer, D.L., Tai, H.H., Bizimungu, B., Si, H., et Li, X.-Q. (2016). « Differences between the bud end and stem end of potatoes in dry matter content, starch granule size, and carbohydrate metabolic gene expression at the growing and sprouting stages. », Journal of Agricultural and Food Chemistry, 64(5), p. 1176-1184. doi : 10.1021/acs.jafc.5b05238  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Habituellement, la croissance des pommes de terre se fait principalement par la couronne durant les stades de grossissement des tubercules et de germination des tubercules, les glucides présents dans le talon étant alors probablement utilisés. Notre hypothèse était la suivante : la coordination de l’expression génique du métabolisme des glucides entre la couronne et le talon est différente entre le stade du grossissement et le stade de la germination de la couronne. Après avoir comparé des tubercules au moment de la récolte au champ (plants verts) et au stade où les germes commençaient à émerger après entreposage des tubercules à la température ambiante, nous avons constaté ce qui suit : (1) la teneur en matière sèche était plus élevée dans le talon du tubercule que dans la couronne aux deux stades; (2) les granules d’amidon étaient plus gros dans la couronne que dans le talon; (3) l’expression des gènes associés à la synthèse de l’amidon était plus forte et l’expression des gènes associés aux transporteurs de sucrose était plus faible dans la couronne que dans le talon du tubercule au cours de la croissance des tubercules; (4) au stade de la germination, l’expression génique liée à la dégradation et à la resynthèse de l’amidon était plus active dans le talon que dans la couronne, ce qui pourrait témoigner d’un transport plus actif des glucides. Ces résultats indiquent que le mécanisme d’accumulation de l’amidon dans la couronne différait pour les tubercules au champ et les tubercules germant après la récolte, et que la matière sèche et la grosseur moyenne des granules d’amidon augmentaient déjà dans la couronne des tubercules avant la croissance rapide des germes.

Date de modification :