Study of total dry matter and protein extraction from canola meal as affected by the pH, salt addition and use of zeta-potential/turbidimetry analysis to optimize the extraction conditions.

Gerzhova, A., Mondor, M., Benali, M., et Aider, M. (2016). « Study of total dry matter and protein extraction from canola meal as affected by the pH, salt addition and use of zeta-potential/turbidimetry analysis to optimize the extraction conditions. », Food Chemistry, 201, p. 243-252. doi : 10.1016/j.foodchem.2016.01.074  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons effectué l’extraction différentielle et préférentielle de la matière sèche et des protéines du tourteau de canola (TC) dans différentes conditions. Nous avons constaté que le pH du milieu d’extraction, la concentration du TC et la concentration de sel avaient différents effets sur l’extractabilité de la matière sèche totale et des protéines totales du TC. Le pH du milieu d’extraction est le paramètre qui a eu l’effet le plus significatif. L’extractabilité maximale de la matière sèche totale (42,8 ± 1,18 %) a été obtenue avec du tourteau à 5 % à pH 12 sans ajout de sel, tandis que l’extractabilité maximale des protéines totales (58,12 ± 1,47 %) a été obtenue avec du tourteau à 15 % dans les mêmes conditions. L’extractabilité minimale de la matière sèche (26,63 ± 0,67 %) a été obtenue avec du tourteau à 5 % à pH 10 sans sel ajouté et l’extractabilité minimale des protéines a été observée avec du tourteau à 10 % à pH 10, dans du NaCl à 0,01. Les mesures de turbidité et de potentiel zêta ont révélé que c’est à pH 5 que les conditions étaient optimales pour que le rendement de l’extraction des protéines soit le plus élevé. L’analyse par SDS‑PAGE a montré que la présence de sel contribue à accroître la solubilité des protéines du canola, en particulier la fraction cruciférine, bien que cela réduise l’extraction de la napine.

Date de modification :