Impact of annual and single application of alkaline treated biosolids on soil extractable phosphorus and total phosphorus.

Shu, W., Price, G.W., Sharifi, M., et Cade-Menun, B.J. (2016). « Impact of annual and single application of alkaline treated biosolids on soil extractable phosphorus and total phosphorus. », Agriculture, Ecosystems and Environment, 219, p. 111-118. doi : 10.1016/j.agee.2015.12.009  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le recyclage du phosphore (P) des biosolides vers des systèmes agricoles est une pratique économique et durable sur le plan de l’environnement qui reçoit de plus en plus d’attention ces dernières années. Toutefois, la dynamique et la biodisponibilité du P des biosolides dans les sols acides ne sont pas bien documentées. Dans cette étude, nous avons examiné différents tests de P du sol, dont le Mehlich 3 P (M3P), le P extractible à l’eau (PEE), l’indice de saturation en P (ISP) du sol et le P total dans le sol, en tant que fonctions de la dose et de la fréquence d’application de biosolides ayant reçu un traitement alcalin (BTA). Les BTA (N-Viro) ont été produits par un système avancé de stabilisation alcaline et utilisés pour cultiver du maïs dans un sol limoneux-sableux. L’expérience a été réalisée en parcelles divisées selon un plan en blocs aléatoires complets avec quatre répétitions et un témoin, 2 Mg chaux ha−1, 7, 14, 28 et 42 Mg BTA ha−1 sous forme humide (poids sec = 67,5 %). Les pratiques de gestion utilisées de 2008 à 2012 étaient l’application annuelle vs des applications individuelles de BTA. Les résultats montrent que par rapport aux doses faibles, l’application annuelle de fortes doses de BTA comme 28 et 42 Mg BTA ha−1 peut augmenter de 30 % environ le P Mehlich 3 et de 6,0 % environ le P extractible à l’eau. Même si nous n’avons pas constaté d’accumulation significative de P, l’application de doses élevées de BTA a entraîné une hausse de 8,4 % du P total du sol comparativement aux autres traitements de la période 2010–2013, mais pas en 2009. L’augmentation des doses de BTA appliquées annuellement a donné lieu à des ISP plus élevés au cours de chacune des années, mais avec la stratégie d’application des BTA utilisée par les chercheurs, les préoccupations environnementales liées au P étaient limitées.

Date de modification :