Exploratory study on the utilization of different dietary methionine sources and methionine to lysine ratio for growing-finishing pigs.

Remus, A., Peres, F.M., Hauschild, L., Andretta, I., Kipper, M., de Paula Gobi, J., et Pomar, C. (2015). « Exploratory study on the utilization of different dietary methionine sources and methionine to lysine ratio for growing-finishing pigs. », Livestock Science, 181, p. 96-102. doi : 10.1016/j.livsci.2015.10.006  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cette méta-analyse visait à évaluer la réponse des porcs de croissance-finition à différentes sources de méthionine alimentaire et à déterminer le rapport idéal méthionine-lysine pour les porcs du naissage à la finition. Les données ont été tirées de publications scientifiques évaluées par des pairs. L’information a été extraite des rubriques Matériel et méthodes et Résultats d’articles présélectionnés. Quarante et un articles ont été inclus dans la première base de données. L’estimation des besoins nutritionnels a été faite à l’aide des analyses et des modèles suivants : analyse graphique, analyse de corrélation, analyse exploratoire multivariée des facteurs, analyse variance-covariance et modèles non linéaires. Quatre-vingt-trois pour cent des articles de la base de données n’ont pas servi à déterminer le rapport méthionine-lysine, parce que les rations ne satisfaisaient pas aux besoins des animaux en lysine. Les sources de méthionine ont été comparées dans 21 articles de la première base de données, et aucune différence de rendement n’a été trouvée (p < 0,05) chez les porcs qui ont reçu des rations contenant de la L-méthionine, de la DL-méthionine ou un analogue de l’hydroxyméthionine. Le rapport méthionine:lysine idéal calculé pour un rendement maximal chez les porcs de croissance-finition était de 26 %. Dans cette méta-analyse, nous avons examiné des études faites depuis 1964 sur les besoins en méthionine des porcs et suggérons de normaliser les protocoles expérimentaux pour pouvoir mieux comparer les études. Cette étude a permis d’évaluer différentes sources de méthionine qui ont entraîné un rendement similaire chez les porcelets sevrés et de déterminer que le rapport minimum de méthionine en fonction des besoins en lysine est de 26 %.

Date de modification :