The potential for the use of herbarium specimens to determine the host plants of Ceutorhynchus (Coleoptera: Curculionidae).

Gillespie, D.R. et Gillespie, B.I. (2015). « The potential for the use of herbarium specimens to determine the host plants of Ceutorhynchus (Coleoptera: Curculionidae). », The Canadian Entomologist, p. 1-6. doi : 10.4039/tce.2015.82  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les plantes hôtes des espèces indigènes de charançons du genre Ceutorhynchus Germar (Coleoptera: Curculionidae) sont peu connues en Amérique du Nord, mais la connaissance de ces plantes est essentielle pour la conduite des programmes de lutte biologique ciblant des espèces de ce genre. Nous fondant sur l’hypothèse selon laquelle la présence de trous d’émergence de larves sur des spécimens d’herbier pourrait révéler l’existence d’associations potentielles plantes-insectes et faciliter la recherche de populations de plantes hôtes aux fins d’essais non ciblés, nous avons examiné 1 114 spécimens de Brassicacées répartis dans 16 genres et 60 espèces et découvert 70 spécimens représentant 30 espèces qui présentaient des traces de blessures dues à l’alimentation de larves de charançons et des trous d’émergence typiques de Ceutorhynchus. Nous avons utilisé ces informations pour localiser des populations de deux espèces de Ceutorhynchus. Les spécimens d’herbier peuvent constituer des outils utiles pour l’étude des gammes d’hôtes des espèces du genre Ceutorhynchus.

Date de modification :