Feasibility and performance of high rate psychrophilic dry anaerobic digestion of high solids content dairy manure.

Saady, N.M.C., Massé, D.I., et les autres (2016). « Feasibility and performance of high rate psychrophilic dry anaerobic digestion of high solids content dairy manure. », International Journal of Recycling of Organic Waste in Agriculture, 5(1), p. 33-42. doi : 10.1007/s40093-016-0115-9  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

But : Le but principal de la R et D était la mise au point d’une nouvelle méthode de digestion anaérobie psychrophile sèche (DAPS) à débit élevé pour la transformation d’un mélange de matières fécales de vaches et de paille de blé (MFPB) dans un digesteur en série à alimentation discontinue (DSAD) fonctionnant à un taux de chargement organique (TCO) élevé. Le principal objectif de recherche était l’évaluation du fonctionnement de la DAPS dans un DSAD à des TCO de 9,0 et 10,0 g de DCOT kg−1 d’inoculum jour−1. Méthode : Nous avons utilisé deux paires de bioréacteurs de 40 L en double situés dans une pièce à température contrôlée (20 °C) comme digesteurs en série à alimentation discontinue (DSAD) alimentés d’un mélange MFPB (27 % de solides totaux [ST]) à des TCO de 9,0 et 10,0 g de DCOT kg−1 d’inoculum jour−1 durant trois cycles successifs de traitement de 21 jours chacun. Nous avons surveillé la production et la composition des biogaz, les acides gras volatils et les solides volatils (SV) afin d’évaluer la performance du système DAPS-DSAD. Résultats : Lorsque le digesteur était alimenté de matières fécales de vaches et de paille de blé (27 % de ST) à des TCO de 9,0 et 10,0 g de DCOT kg−1 d’inoculum jour−1 (6,53 ± 0,06 et 7,27 ± 0,12 g de SV kg−1 d’inoculum jour−1), le processus de DAPS a eu pour résultat des rendements spécifiques en méthane moyens de 134,0 ± 7,7 et 136,4 ± 4,9 NL de CH4 kg−1 de SV alimentés, respectivement, avec une élimination moyenne des solides volatils de 35 % à la fin des cycles de traitement (21 jours). Conclusion : Cette étude rapporte pour la première fois l’utilisation réussie de la digestion anaérobie psychrophile (20 °C) sèche de matières fécales de vaches avec de la paille de blé (27 % de solides totaux) à des TCO de 9,0 et 10,0 g de DCOT kg−1 d’inoculum jour−1 durant des cycles de traitement relativement courts (21 jours).

Date de modification :