An improved method with a wider applicability to isolate plant mitochondria for mtDNA extraction.

Ahmed, Z. et Fu, Y.B. (2015). « An improved method with a wider applicability to isolate plant mitochondria for mtDNA extraction. », Plant Methods, 11(1: Article number 56), p. 1-11. doi : 10.1186/s13007-015-0099-x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Contexte. Les mitochondries jouent un rôle majeur dans les cellules eucaryotes. Les mutations de l’ADNmt peuvent entraîner un dysfonctionnement mitochondrial et sont fréquemment associées à différentes anomalies du développement de la plante. L’extraction des mitochondries et de l’ADNmt de la plante est à la base de la caractérisation des mutations de l’ADNmt et d’autres études moléculaires. Toutefois, les méthodes d’isolement actuelles des mitochondries sont soit propres au tissu ou à l’espèce. L’ADNmt extrait peut contenir d’importantes quantités d’ADN chloroplastique (ADNcp) et d’ADN nucléaire (ADNn), ce qui peut réduire l’efficacité de son utilisation finale. Manifestement, il faudrait une méthode d’isolement efficace des mitochondries, avec une plus grande applicabilité et moins de contamination par l’ADNcp et l’ADNn. Résultats. Nous présentons ici une méthode améliorée pour l’isolement de mitochondries de grains de blé et l’extension de la méthode pour les grains morts, les grains viables, les tissus foliaires étiolés et d’autres espèces végétales : avoine, Arabidopsis, lin et moutarde blanche. Les mitochondries extraites avec notre méthode ont été utilisées avec succès pour l’extraction de l’ADNmt avec la mini-trousse QIAamp (Qiagen). Nous avons pu extraire de grandes quantités d’ADNmt des échantillons des espèces mentionnées, celui-ci était intact et présentait peu de contamination par l’ADNn, l’ADNcp, l’ARN et des protéines. L’ADNmt des grains de blé morts a aussi pu être extrait en bonne quantité, mais il était plus dégradé (moins intact) que celui extrait des grains viables et des autres tissus. Conclusion. Notre méthode a été appliquée avec succès pour isoler des mitochondries et extraire l’ADNmt de différents tissus et espèces végétales. Le principal intérêt de la méthode est qu’elle permet d’extraire les mitochondries de différents tissus et de différentes espèces de plantes. Il s’agit d’une amélioration importante qui élargit la portée de la recherche sur les mitochondries des plantes.

Date de modification :