Modulation of cytokine gene expression by selected Lactobacillus isolates in the ileum, caecal tonsils and spleen of Salmonella-challenged broilers.

Hu, J.-L., Yu, H., Kulkarni, R.R., Sharif, S., Cui, S.W., Xie, M-Y., Nie, S-P., et Gong, J. (2015). « Modulation of cytokine gene expression by selected Lactobacillus isolates in the ileum, caecal tonsils and spleen of Salmonella-challenged broilers. », Avian Pathology, 44(6), p. 463-469. doi : 10.1080/03079457.2015.1086725  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les probiotiques sont utilisés chez le poulet pour lutter contre la colonisation de l’intestin par Salmonella. Récemment, nous avons démontré que certains isolats de Lactobacillus pouvaient réduire une infection à Salmonella dans la rate et le foie du poulet, et réguler à la baisse l’expression des gènes de virulence de l’îlot de pathogénicité-1 de Salmonella dans le cæcum du poulet. Pour mieux comprendre les mécanismes permettant à Lactobacillus de protéger les poulets d’une infection à Salmonella, nous avons étudié la réponse immunitaire à une infection à Salmonella enterica sérovar Typhimurium par des isolats de Lactobacillus chez le poulet. Un examen approfondi de l’expression des gènes codant des cytokines dans l’iléon, les amygdales cæcales et la rate aux jours 1 et 3 après l’infection par Salmonella a montré une réponse spatiale et temporelle dynamique à l’infection et aux traitements par Lactobacillus. Dans la plupart des cas, il était évident que le traitement des poulets avec des isolats de Lactobacillus pouvait significativement atténuer les changements provoqués par Salmonella dans le profil d’expression des gènes. Ceux-ci incluaient les gènes codant des cytokines pro-inflammatoires (facteur TNF induit par lipopolysaccharide, interleukine [IL]-6 et IL-8), les cytokines des lymphocytes T auxiliaires 1 (IL­12 et interféron [IFN]-γ) et les cytokines des lymphocytes T auxiliaires 2 (IL-4 et IL-10). L’étude a montré que la réponse induite par une combinaison d’isolats de Lactobacillus était généralement plus efficace que celle induite par un seul isolat, ce qui constitue une autre observation importante. Nos résultats montrent que l’administration de certains isolats de Lactobacillus pouvait réellement moduler l’expression des gènes codant des cytokines induite par Salmonella, et ainsi atténuer l’infection à Salmonella chez le poulet.

Date de modification :