Ticks on small mammals at two localities in southern Saskatchewan, Canada and the detection of Rickettsia peacockii (Rickettsiaceae) in Dermacentor andersoni (Acari: Ixodidae) nymphs.

Dergousoff, S.J. et Chilton, N. (2016). « Ticks on small mammals at two localities in southern Saskatchewan, Canada and the detection of Rickettsia peacockii (Rickettsiaceae) in Dermacentor andersoni (Acari: Ixodidae) nymphs. », The Canadian Entomologist, 148(1), p. 43-51. doi : 10.4039/tce.2015.39  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dix-sept Myodes gapperi (Vigors) (Rodentia: Cricetidae), 13 Peromyscus maniculatus (Wagner) (Rodentia: Cricetidae), 12 Microtus pennsylvanicus (Ord) (Rodentia: Cricetidae), quatre Zapus princeps Allen (Rodentia: Cricetidae), trois Ictidomys tridecemlineatus (Mitchill) (Rodentia: Sciuridae) et huit musaraignes (Soricomorpha: Soricidae) capturés au lac Blackstrap et 48 P. maniculatus, 15 Z. princeps, 15 M. pennsylvanicus et un Sorex monticolus Merriam (Soricomorpha: Soricidae) capturés au parc provincial Saskatchewan Landing, dans le sud de la Saskatchewan (Canada), ont fait l’objet d’un examen visant à déceler la présence éventuelle de tiques. Bien qu’aucune tique adulte n’ait été observée sur ces animaux, des larves (n = 144) et des nymphes (n = 7)de Dermacentor variabilis (Say) (Acari: Ixodidae) ont été trouvées sur quatre espèces de petits mammifères capturés au lac Blackstrap, et des larves (n = 71) et des nymphes (n = 6) de D. variabilis et des nymphes (n = 9) de Dermacentor andersoni Stiles (Acari: Ixodidae) ont été trouvées sur les petits mammifères capturés au parc provincial Saskatchewan Landing. Les deux espèces de tiques étaient présentes chez le P. maniculatus et le M. pennsylvanicus au parc provincial Saskatchewan Landing, ce qui indique un chevauchement des gammes d’hôtes des deux espèces et un risque de transmission de microorganismes entre celles-ci aux sites où elles sont toutes deux présentes. Toutefois, des essais de réaction en chaîne par polymérase réalisés à des fins de détection des bactéries du genre Rickettsia da Rocha-Lima (Rickettsiaceae) chez les tiques ont révélé que le R. peacockii Niebylski et al. était présent uniquement chez les nymphes de D. andersoni et qu’aucune bactérie du genre Rickettsia n’était présente chez les larves et les nymphes de D. variabilis.

Date de modification :