Soy Protein Alleviates Hypertension and Fish Oil Improves Diastolic Heart Function in the Han:SPRD-Cy Rat Model of Cystic Kidney Disease.

Ibrahim, N.H.M., Thandapilly, S.J., Jia, Y., Netticadan, T., et Aukema, H. (2015). « Soy Protein Alleviates Hypertension and Fish Oil Improves Diastolic Heart Function in the Han:SPRD-Cy Rat Model of Cystic Kidney Disease. », Lipids, p. 1-8. doi : 10.1007/s11745-015-4095-8  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les anomalies de structure et de fonction du cœur sont très courantes chez les personnes atteintes de néphropathie chronique, dont la principale cause de décès est la maladie cardiovasculaire. Les protéines de soja et l’huile de poisson alimentaires réduisent la progression de la néphropathie dans le modèle de maladie kystique rénale Han:SPRD‑Cy. Toutefois, on ne connaît pas les effets de ces interventions alimentaires sur la prévention des changements de structure et de fonction cardiaques dus à la néphropathie (syndrome rénocardiaque) dans un modèle de maladie kystique rénale. Nous avons par conséquent évalué des rats sevrés Han:SPRD‑Cy malades (Cy/+) et normaux (+/+), auxquels nous avons donné pendant 8 semaines des protéines de caséine ou de soja, et de l’huile de soja ou de poisson, suivant un plan expérimental à trois facteurs. Les rats malades ont présenté un cœur hypertrophié, une masse ventriculaire gauche augmentée et des tensions artérielles systoliques et moyennes plus élevées comparativement aux rats normaux. L’évaluation de la fonction cardiaque par échocardiographie 2D guidée en mode M et par échocardiographie Doppler pulsé a révélé que le temps de relaxation isovolumique était prolongé chez les rats malades par rapport aux rats normaux, ce qui témoigne d’une dysfonction diastolique, et l’huile de poisson a permis d’éviter cette hausse. Les protéines de soja ont donné lieu à une légère amélioration des tensions artérielles systoliques et moyennes, mais n’ont pas amélioré la fonction diastolique, tandis que l’huile de poisson a eu des effets préventifs sur la dysfonction diastolique dans ce modèle de maladie kystique rénale.

Date de modification :