Projecting spring wheat yield changes on the Canadian Prairies: effects of resolutions of a regional climate model and statistical processing.

Qian, B., Wang, H., He, Y., Liu, J., et DeJong, R. (2015). « Projecting spring wheat yield changes on the Canadian Prairies: effects of resolutions of a regional climate model and statistical processing. », International Journal of Climatology. doi : 10.1002/joc.4571  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les modèles de culture comportent une certaine part d’incertitudes, et les scénarios climatiques constituent encore une source considérable d’incertitude pour la prévision de la modification des rendements des cultures associée au changement climatique. Les modèles climatiques régionaux (RCM) servent d’outils pour la réduction d’échelle dynamique des scénarios climatiques produits par les modèles climatiques mondiaux (GCM) à une échelle régionale dans le cadre des études sur l’impact du changement climatique. L’utilisation d’un RCM est plus coûteuse et demande plus de temps lorsque la résolution est élevée que lorsqu’elle est faible. Ainsi, il est intéressant d’évaluer de quelle façon la résolution des RCM et le traitement statistique des données des RCM peuvent entraîner des différences en ce qui a trait aux changements projetés des rendements. Nous avons utilisé le système d’aide à la décision DSSAT–CERES-Wheat pour simuler les modifications des rendements du blé de printemps dans 13 régions des Prairies canadiennes et y avons intégré les scénarios climatiques provenant d’un RCM canadien (CanRCM4) reposant sur un modèle canadien du système terrestre (CanESM2), avec les scénarios de forçage RCP4.5 et RCP8.5 à des résolutions de 25 et 50  km. Nous avons utilisé une correction des biais et un générateur stochastique de données météorologiques nommé « AAFC-WG » comme outils pour la transformation statistique, pour créer des scénarios climatiques futurs servant de données d’entrée dans le modèle de culture. Nos résultats ont montré que lorsqu’on utilisait une moyenne des changements climatiques pour l’ensemble des régions (données du CanRCM4, à une résolution de 25 ou de 50 km), les changements projetés des rendements étaient assez semblables à ceux obtenus avec le GCM–CanESM2, particulièrement lorsque le générateur AAFC-WG était utilisé pour la mise au point des scénarios climatiques futurs. La répartition spatiale des changements projetés de rendement était semblable dans les cas des deux résolutions avec le CanRCM4, mais l’ampleur des changements projetés variait de façon relativement élevée entre les scénarios dans le cas de certaines régions. Ces résultats montrent que l’utilisation de scénarios climatiques futurs fondés sur les simulations du changement climatique produites par les GCM pourrait être suffisante pour la prévision des changements régionaux des rendements dans les Prairies canadiennes.

Date de modification :