Modeling considerations in the analysis of associations between antimicrobial use and resistance in beef feedlot cattle.

Noyes, N.R., Benedict, K.M., Gow, S.P., Waldner, C.L., Reid-Smith, R.J., Booker, C.W., McAllister, T.A., et Morley, P.S. (2016). « Modeling considerations in the analysis of associations between antimicrobial use and resistance in beef feedlot cattle. », Epidemiology and Infection, 144(6), p. 1313-1329. doi : 10.1017/S0950268815002423  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Il existe de nombreuses approches de modélisation ingénieuses pour étudier les associations potentielles entre l’utilisation d’antimicrobiens (UAM) et la résistance aux antimicrobiens (RAM) en santé animale. Chacune ayant des avantages et des inconvénients, il n’est pas facile de savoir quel modèle est le plus approprié. Nous avons utilisé un modèle de régression avancé pour étudier les associations UAM-RAM entre des isolats fécaux d’Escherichia coli de pathotype non spécifique (ECPTNS) provenant de 275 enclos de parcs d’engraissement. Nous avons eu recours à dix stratégies de modélisation pour examiner les associations entre l’UAM et la résistance au chloramphénicol, à l’ampicilline, au sulfisoxazole, aux tétracyclines et à la streptomycine. L’adéquation des statistiques n’a pas indiqué d’avantage constant pour un type de modèle donné. L’utilisation parentérale récente de tétracyclines a augmenté la probabilité de trouver des ECPTNS résistants aux tétracyclines [rapports de probabilités (RP) 1 1-3 2]; l’utilisation parentérale récente de sulfonamides a augmenté la probabilité de trouver des ECPTNS résistants au sulfisoxazole (RP 1 4-2 5); et l’utilisation parentérale récente de macrolides a diminué la probabilité de trouver des ECPTNS résistants à l’ampicilline (RP 0 03-0 2). D’autres résultats ont varié de façon marquée selon l’approche de modélisation utilisée, faisant ressortir l’importance de l’exploration de plusieurs méthodes de modélisation fondées sur une prise en compte équilibrée des facteurs importants comme la conception de l’étude, la pertinence mathématique, la question à l’étude et le public cible.

Date de modification :