Supplementation with crushed rapeseed causes reduction of methane emissions from lactating dairy cows on pasture.

Storlien, T. M., Prestløkken, E., Beauchemin, K.A., McAllister, T.A., Iwaasa, A.D., et Harstad, O.M. (2015). « Supplementation with crushed rapeseed causes reduction of methane emissions from lactating dairy cows on pasture. », Animal Production Science. doi : 10.1071/AN15287  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cette étude visait à examiner l’effet de la supplémentation d’une alimentation de pâturage avec du colza broyé sur l’émission de méthane (CH4) entérique par des vaches laitières en lactation. L’expérience a été réalisée sur deux périodes selon un plan croisé avec huit vaches multipares en lactation de race Norvégienne rouge [(moyenne ± écart-type) 548 ± 52 kg, 38 ± 14 jours de lactation et 35 ± 3,7 kg lait/jour, au début de l’expérience] réparties en deux groupes. Chaque groupe a reçu une ration différente, et la deuxième période expérimentale a été prolongée de 18 jours pour nous permettre d’examiner la persistance de l’émission de CH4. Quatre des huit vaches étaient munies d’une canule ruminale, et chaque groupe contenait deux vaches canulées. Les vaches ont été laissées au pâturage (24 h/jour) et avaient accès à 9 kg/jour de concentré contenant 10 % de colza broyé (CZB) ou d’un concentré témoin (CT). La teneur en matières grasses était de 63 g/kg de matière sèche dans la ration CZB et de 42 g/kg de matière sèche dans la ration CT. Nous avons mesuré la production de CH4 sur cinq jours consécutifs au cours de chaque période au moyen de la technique de traçage à l’hexafluorure de soufre. Comparativement à la ration CT, le CZB a entraîné une réduction de l’émission de CH4 entérique (221 vs 251 g/jour et 8,1 vs 9,0 g/kg de lait normalisé), et cette réponse a persisté durant la période de prolongation. Les vaches qui avaient reçu le CZB ont eu un rendement en lait plus élevé que celles qui avaient reçu le CT (31,7 vs 29,6 kg/jour). Cependant, la teneur en matières grasses et en protéines du lait était plus faible chez les vaches qui avaient reçu le CZB que chez celles qui avaient reçu le CT. Par conséquent, le traitement n’a pas influé sur le lait normalisé. La ration CZB a aussi diminué la teneur en acide palmitique, une matière grasse du lait, comparativement à la ration CT. Notre étude montre que l’ajout de CZB à la ration peut être un moyen efficace pour réduire l’émission de CH4 par les vaches laitières en lactation au pâturage sans nuire à la production de lait.

Date de modification :