Effect of grain type and processing index on growth performance, carcass quality, feeding behavior, and stress response of feedlot steers.

Moya, D., He, M.L., Jin, L., Wang, Y., Penner, G.B., Schwartzkopf-Genswein, K.S.G., et McAllister, T.A. (2015). « Effect of grain type and processing index on growth performance, carcass quality, feeding behavior, and stress response of feedlot steers. », Journal of Animal Science, 93(6), p. 3091-3100. doi : 10.2527/jas.2014-8680  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons utilisé 160 bouvillons de race croisée (538 ± 36 kg) dans une expérience de 84 jours réalisée selon un dispositif en blocs aléatoires pour étudier l’effet du grain de blé ou d’orge transformé selon 2 indices sur la performance de croissance, le comportement alimentaire, les caractéristiques de la carcasse, le stress et le tempérament des bovins de boucherie de finition. Les rations administrées comprenaient les suivantes : à base de blé (88,4 % de MS; BL); à base d’orge (89 % de MS; OR); grains transformés à un indice de 75 % (ÉL) ou 85 % (FA) de leur poids volumétrique original. Les bovins ont été répartis dans 16 enclos (10 animaux par enclos, 4 enclos par traitement), parmi lesquels 8 étaient munis du système de surveillance du comportement alimentaire GrowSafe. Aux jours 1, 28, 56 et 84, nous avons mesuré la vitesse de fuite des animaux et prélevé des échantillons de poils et de salive pour déterminer leur tempérament et leur niveau de stress aigu et chronique. Tous les bouvillons ont été abattus à la fin de l’expérience, et la qualité de leur carcasse a été évaluée. Comparativement aux bovins qui avaient reçu les rations OR, chez ceux qui avaient reçu les rations BL, la durée des repas était moins longue (p < 0,05), ils se présentaient moins souvent à la mangeoire pour un même repas, leur consommation de matière sèche avait tendance (p = 0,10) à être plus faible, tout comme la grosseur de leurs repas et le temps qu’ils passaient à s’alimenter. L’indice de transformation FA a entraîné une augmentation (p = 0,05) de la consommation de matière sèche et une diminution (p < 0,05) de l’indice de consommation et du pourcentage de viande marchande de la carcasse comparativement à l’indice ÉL. Nous avons constaté une tendance (p = 0,09) vers une interaction grain × indice de transformation, où les bovins qui avaient reçu la ration OR-FA avaient une incidence plus faible d’abcès hépatiques graves que ceux qui avaient reçu les autres traitements. Chez les bovins qui ont reçu les rations BL, la concentration de cortisol dans le poil était plus élevée (p = 0.01) que chez ceux qui avaient reçu les rations OR, tout comme la vitesse de fuite (p < 0.01). Nous avons observé une tendance (p = 0,07) vers une interaction grain × indice de transformation, où les génisses qui avaient reçu la ration BL-FA avaient une concentration de cortisol salivaire inférieure à celle des génisses qui avaient reçu les autres traitements. Les résultats de cette étude laissent supposer qu’un indice de transformation FA a un effet négatif sur l’indice de consommation et le rendement de la carcasse, et que les rations BL ont causé toute une gamme d’effets sur la prise alimentaire et le comportement, des effets indicateurs d’une plus grande excitabilité et de stress chronique.

Date de modification :