Correlations of methane and carbon dioxide concentration from feedlot cattle as a predictor of methane emissions.

Bai, M., Griffith, D.W.T., Phillips, F.A., Naylor, T., Muir, S.K., McGinn, S.M., Chen, D., et les autres (2016). « Correlations of methane and carbon dioxide concentration from feedlot cattle as a predictor of methane emissions. », Animal Production Science, 56(1), p. 108-115. doi : 10.1071/AN14550  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Il faut des mesures fiables des émissions de méthane (CH4) associées aux bovins de parcs d’engraissement pour que l’on puisse vérifier les stratégies de comptabilisation et d’atténuation des gaz à effet de serre (GES). Par conséquent, nous avons étudié une nouvelle méthode d’estimation des émissions de CH4 qui consiste à examiner la corrélation entre les concentrations de CH4 et de dioxyde de carbone (CO2) de deux parcs d’engraissement de bovins de boucherie, représentant la région méridionale tempérée et la région nordique subtropicale de l’Australie. Nous avons mesuré les concentrations de CH4 et de CO2 aux deux parcs d’engraissement durant l’été et l’hiver au moyen de la spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier en circuit ouvert. Nous avons observé une forte corrélation pour les concentrations excédant les niveaux de fond de CH4 et de CO2, avec des rapports de 0,008 à 0,044 ppm/ppm (R2 > 0,90). Le rapport des concentrations de CH4/CO2 a varié en fonction de l’alimentation des animaux et de la température ambiante. Ce rapport des concentrations de CH4/CO2 constitue une autre méthode d’estimation des émissions de CH4 provenant des parcs d’engraissement lorsqu’il est combiné à la production de CO2 issue de l’énergie métabolisable ou de la production de chaleur.

Date de modification :