A Taxonomic Revision of the Wallemia sebi Species Complex.

Jančič, S., Nguyen, H.D.T., Frisvad, J.C., Zalar, P., Schroers, H.-J., Seifert, K.A., et Gunde-Cimerman, N. (2015). « A Taxonomic Revision of the Wallemia sebi Species Complex. », PLoS ONE, p. 1-25. doi : 10.1371/journal.pone.0125933  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le Wallemia sebi est un champignon xérophile présent dans l’air et dans des aliments. Ce nom sert à désigner des souches qui vivent dans des climats froids, tempérés et tropicaux. Dans cette étude, des analyses phylogéniques multilocus portant sur des régions d’espaceur transcrit interne (ITS), le facteur de réplication de l'ADN MCM7, la protéine de traitement des pré‐ARNr TSR1, la plus grande sous‐unité de l’ARN polymérase II (RPB1), la deuxième plus grande sous‐unité de l’ARN polymérase II (RPB2) et un nouveau marqueur 3´-phosphoadénosine-5´-phosphatase (HAL2) ont confirmé l’hypothèse voulant que le W. sebi constitue un complexe d’au moins quatre espèces. Nous confirmons et appliquons les hypothèses d’une étude connexe, fondées sur des analyses phylogéniques, pour orienter l’évaluation phénotypique de souches semblables au W. sebi vivant sur divers substrats et continents, sous des climats différents. Nous reconnaissons ainsi le W. sebi sensu stricto et trois nouvelles espèces décrites comme W. mellicola, W. Canadensis et W. tropicalis. Les espèces diffèrent par les caractères suivants : taille des conidies, xérotolerance, halotolérance, tolérance au chlorure de magnésium, températures de croissance, profils d’activité enzymatique extracellulaire et métabolites secondaires. Nous présentons une clé permettant d’identifier toutes les espèces de Wallemia actuellement acceptées sur la base de leurs caractères physiologiques et micromorphologiques et de leurs caractéristiques de culture.

Date de modification :