Germplasm resources for verticillium wilt resistance breeding and genetics in strawberry (Fragaria).

Vining, K.J., Davis, T.M., Jamieson, A.R., et Mahoney, L.L. (2015). « Germplasm resources for verticillium wilt resistance breeding and genetics in strawberry (Fragaria). », Journal of Berry Research, 5(4), p. 183-195. doi : 10:3233/JBR-150096  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Contexte : La verticilliose est considérée comme un obstacle à la production de fraises depuis que cette maladie causée par un champignon a été décrite pour la première fois, en 1931. Le plein potentiel de la résistance génétique comme solution à ce problème n’a pas encore été déterminé ou réalisé. Objectif : Nos recherches visent à définir de nouvelles sources de résistance à la verticilliose dans le matériel génétique de fraisier cultivé et de fraisier sauvage, et à approfondir les études génétiques fondées sur la résistance et la sensibilité. Méthodes : Nous avons étudié 23 spécimens diploïdes, 1 spécimen décaploïde et 26 spécimens octoploïdes de matériel génétique de Fragaria (fraisier) pour déterminer leur réaction à l’inoculation de l’isolat V1 du Verticillium dahliae par trempage des racines. Les relations généalogiques de 10 cultigènes étudiés ont été examinées. Des croisements ont été réalisés entre spécimens résistants et spécimens sensibles. Résultats : Nous avons observé une variabilité de la réaction à l’inoculation à l’intérieur d’une même espèce et entre les espèces pour ce qui est des spécimens diploïdes et octoploïdes. Des spécimens très résistants ou modérément résistants ont été trouvés chez chacune des trois espèces diploïdes et des trois espèces octoploïdes. Des spécimens modérément sensibles ou très sensibles ont été répertoriés chez le Fragaria vesca et chacune des espèces octoploïdes. La ségrégation à l’égard de la résistance/sensibilité était manifeste chez les populations obtenues. Conclusions : Les degrés de résistance à la verticilliose qui sont indiqués dans la présente étude et analysés par rapport aux résultats d’études antérieures viennent enrichir les connaissances disponibles sur les sources de résistance et de sensibilité à la verticilliose dans le matériel génétique de fraisier.

Date de modification :