Nitrous oxide emissions in response to ESN and urea application in a no-till barley cropping system.

Li, C.L., Hao, X., Blackshaw, R.E., Clayton, G.W., O'Donovan, J.T., et Harker, K.N. (2016). « Nitrous oxide emissions in response to ESN and urea application in a no-till barley cropping system. », Communications in Soil Science and Plant Analysis, 47(6), p. 692-705. doi : 10.1080/00103624.2016.1146745  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons étudié les effets de l’engrais ESN (pour Environmentally Smart Nitrogen) sur les émissions d’oxyde de diazote (N2O) dans la production d’orge (Hordeum vulgare L.) sans travail du sol sur une période de trois ans dans trois sites de l’Alberta, au Canada. Les traitements comprenaient deux cultivars d’orge et comportaient l’application d’ESN et d’urée à raison de 1× et 1,5× le taux recommandé, ainsi que l’application d’herbicide à raison de 50 % et de 100 % des taux homologués pour les plantes cultivées. Les émissions cumulatives de N2O au cours de la saison de culture étaient faibles (0,11 à 1,32 kg d’azote (N) par hectare ou 0,05–0,22 g N kg−1 de rendement grainier) et ne variaient pas en fonction des cultivars d’orge ou des taux d’herbicide pour les neuf combinaisons site-année, ni du type d’engrais ou du taux d’application d’engrais pour sept des neuf combinaisons site-année. Cependant, les émissions moyennes de N2O provenant de l’ESN étaient inférieures de 15 % (P = 0,05) aux émissions provenant de l’urée pour toutes les combinaisons site-année. Nos résultats portent à croire que l’ESN pourrait jouer un rôle dans la réduction des émissions de N2O. Cette réduction dépend cependant des épisodes de pluie et de l’utilisation du N par les plantes.

Date de modification :