Genetics of pre-harvest sprouting resistance in a cross of Canadian adapted durum wheat genotypes.

Singh, A.K., Knox, R.E., Clarke, J.M., Clarke, F.R., Singh, A., DePauw, R.M., et Cuthbert, R.D. (2016). « Genetics of pre-harvest sprouting resistance in a cross of Canadian adapted durum wheat genotypes. », Molecular Breeding, 33(4), p. 919-929. doi : 10.1007/s11032-013-0006-y  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des pertes importantes liées à la germination sur pied ont été signalées au Canada au cours des dernières années. Les chercheurs ont davantage étudié l’aspect génétique de la résistance à la germination sur pied chez le blé hexaploïde, généralement sans recourir à des combinaisons de lignées parentales élites. Dans notre étude, nous avons cherché à comprendre la nature génétique de la résistance à la germination sur pied à l’aide d’un croisement de blé dur élite. Nous avons déterminé le phénotype d’une population dihaploïde et de témoins dans le cadre d’essais répétés visant l’évaluation des caractères liés au rendement grainier et à la germination sur pied, sur une période de trois ans, dans l’ouest du Canada. Nous avons mesuré, dans une enceinte permettant de simuler la pluie, les effets de conditions de germination sur des épis intacts, échantillonnés à deux moments différents. Nous avons procédé au génotypage de la population dihaploïde au moyen de marqueurs SSR (simple sequence repeat) et DArT (Diversity Arrays Technology). Les génotypes constituaient une source de variation significative pour ce qui est des caractères liés au rendement grainier et à la résistance à la germination sur pied dans chaque milieu à l’étude. Des génotypes dihaploïdes présentant une ségrégation transgressive ont été identifiés pour les mesures liées au rendement grainier et à la résistance à la germination sur pied. Une corrélation faible ou nulle a été établie entre le rendement grainier et la germination sur pied, tandis que la corrélation entre les mesures de résistance à la germination sur pied a été modérée. L’héritabilité de la résistance à la germination sur pied était modérée, mais plus élevée que l’héritabilité du rendement grainier. Des locus à caractère quantitatif significatifs ayant un effet faible ont été détectés sur les chromosomes 1A, 1B, 5B, 7A et 7B. Les deux parents avaient contribué à la résistance à la germination sur pied. Nous avons identifié des génotypes dihaploïdes prometteurs offrant un rendement grainier élevé et stable de même qu’une résistance à la germination sur pied, ce qui donne à penser qu’il est possible d’améliorer simultanément le rendement grainier et la résistance à la germination sur pied à l’aide de matériel génétique élite. De plus, ces génotypes dihaploïdes offriront un matériel parental précieux dans le cadre des programmes d’amélioration du blé dur.

Date de modification :