Predicting environmental soil phosphorus limits for dissolved reactive phosphorus loss.

Wang, Y.T., Zhang, T.Q., O'Halloran, I.P., Tan, C.S., et Hu, Q.C. (2015). « Predicting environmental soil phosphorus limits for dissolved reactive phosphorus loss. », Soil Use and Management, p. 1-9. doi : 10.1111/sum.12238  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La dépendance de la perte de phosphore réactif dissous (PRD) par ruissellement à l’égard de la teneur du sol en P ou des estimations rapides du degré de saturation en P (DSP) varie souvent selon le type de sol. On ne sait pas si la relation propre au sol entre le PRD dans le ruissellement et le DSP est attribuable aux caractéristiques de sorption différentes des sols ou à l’incapacité des estimations rapides du DSP de représenter exactement la saturation réelle du sol en P. Notre étude visait à évaluer les mesures environnementales de la teneur du sol en P qui pourraient servir de prédicteurs fiables de la concentration de PRD dans le ruissellement. Pour ce faire, nous avons échantillonné des sols de l’Ontario (Canada) qui présentent un éventail de propriétés chimiques et physiques. Nous avons mené des essais de sorption du P en utilisant l’équation de Langmuir (Qs+Q0/Qmax=kC/1+kC) pour calculer la quantité de P sorbé ou désorbé par le sol (Qs, mg/kg) en fonction de la concentration de P en solution à l’équilibre (C, mg/L), où Qmax est la capacité maximale de sorption du P (mg/kg), k est la force de sorption du P (L/mg), et Q0 (mg/kg) est la concentration de P sorbé au sol avant l’analyse. La concentration de PRD dans le ruissellement augmentait de façon linéaire avec le DSPsorp (c.-à-d. le rapport (Q0 + QD)/Qmax) selon une valeur de pente commune aux différents types de sol, tandis que la capacité à tamponner le P (PBC0) pour C = C0 présentait un point d’inflexion commun, sous lequel la concentration de PRD dans le ruissellement diminuait beaucoup lorsque la PBC0 augmentait, par rapport à ce qui se produisait au-dessus du point d’inflexion, où C0 représente la concentration de P à l’équilibre, et QD, la quantité de P désorbé. L’utilisation du DSPsorp et de la PBC0 comme indicateurs de la concentration de PRD dans le ruissellement est très prometteuse.

Date de modification :