Coevolution of yeast mannan digestion: Convergence of the civilized human diet, distal gut microbiome, and host immunity.

Abbott, D.W., Martens, E.C., Gilbert, H.J., Cuskin, F., et Lowe, E.C. (2015). « Coevolution of yeast mannan digestion: Convergence of the civilized human diet, distal gut microbiome, and host immunity. », Gut Microbes, 6(5), p. 334-339. doi : 10.1080/19490976.2015.1091913  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les glucides complexes auxquels a accès le microbiote de l’intestin distal sont des facteurs déterminants de la structure de cet écosystème. On considère habituellement que les parois cellulaires végétales, l’amidon résistant (fibres alimentaires) et les glycanes de l’hôte constituent les principaux nutriments pour ce microbiote, mais nous avons récemment montré que les α-mannanes, des polysaccharides très ramifiés présents à la surface de levures, sont également des nutriments utilisés par plusieurs espèces du genre Bacteroides. Cette relation porte à croire que l’utilisation de levures dans les technologies alimentaires contemporaines et la colonisation de l’intestin par des champignons endogènes jouent des rôles dans la structure et la fonction du microbiome. Nous discutons du métabolisme des mannanes de levure, des liens entre diverses sources de champignons intestinaux et de leurs rôles dans la reconnaissance par le système immunitaire inné.

Date de modification :