Mineralizable nitrogen responds differently to manure type in contrasting soil textures.

Thomas, B.W., Sharifi, M., Whalen, J.K., et Chantigny, M.H. (2015). « Mineralizable nitrogen responds differently to manure type in contrasting soil textures. », Soil Science Society of America Journal, 79(5), p. 1396-1405. doi : 10.2136/sssaj2015.03.0124  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’épandage de fumier sur les sols modifie les pools de N minéralisable et les fractions de matière organique; l’ampleur de ces modifications repose cependant sur le type de fumier et la texture du sol, ce qui complique la prédiction de la minéralisation du N. Notre objectif était de déterminer la façon dont le type de fumier joue sur les paramètres de N minéralisable résiduel dans le sol, et d’évaluer la relation entre ces paramètres et les fractions de C et de N organiques, les rapports C/N et les concentrations de N minéral au départ dans les sols de loam sableux et d’argile limoneuse après trois années d’épandage printanier de fumier au printemps. Les types de fumier qui ont été utilisés sont le fumier de porc liquide (FPL), le fumier de bovins laitiers liquide (FBL) et le fumier de volaille solide (FVS), tous appliqués à raison de 90 kg de N disponible ha–1 an–1. Un engrais minéral (NPK) et un engrais témoin sans N ont également été utilisés. Les échantillons de sol mixte prélevés à une profondeur de 0 à 20 cm avant l’épandage du fumier ont été incubés en aérobiose à 25 ℃ pendant 48 semaines. Durant cette période, pour les deux types de sol, la minéralisation du N a été linéaire (r2 = 0,96 à 0,99) et, pour le sol d’argile limoneuse, il n’y a pas eu de convergence vers une cinétique de premier ordre non linéaire. Le pool I (minéralisation du N dans les 2 premières semaines) a été le seul pool de N minéralisable touché par le type de fumier : il a été diminué par le FVS dans le sol de loam sableux, et augmenté par le FBL dans le sol d’argile limoneuse. Le N organique extractible au sel a présenté une corrélation significative avec le pool I dans les deux types de sols. Seul le pool I a présenté une corrélation significative avec le N minéralisé sur une période de 48 semaines dans les sols de loam sableux et d’argile limoneuse (r = 0,92 et 0,64, respectivement). Dans l’ensemble, le N aisément minéralisable (pool I) constituait l’indicateur le plus sensible et le plus robuste du N minéralisable après trois épandages annuels de fumier dans les sols agricoles d’une région tempérée humide.

Date de modification :