Characterization of the feeding behavior of three Erythroneura species on grapevine by histological and DC-electrical penetration graph techniques.

Saguez, J., Lemoyne, P., Giordanengo, P., Olivier, C.Y., Lasnier, J., Mauffette, Y., et Vincent, C. (2015). « Characterization of the feeding behavior of three Erythroneura species on grapevine by histological and DC-electrical penetration graph techniques. », Entomologia Experimentalis et Applicata, 157(2), p. 227-240. doi : 10.1111/eea.12353  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons fait appel à des techniques histologiques et à l’électropénétrographie (DC‑EPG) pour étudier le comportement alimentaire de trois espèces de cicadelles – Erythroneura vitis (Harris), Erythroneura ziczac (Walsh) et Erythroneura elegantula (Say) (Hemiptera: Cicadellidae) – élevées sur la vigne cultivée (Vitis viniferaL. cv. ‘Seyval blanc’) (Vitaceae). Les études histologiques ont révélé que les espèces du genre Erythroneura criblent les feuilles de piqûres causant la formation de petites taches blanches et produisent de fines gaines salivaires dans les tissus foliaires. L’électropénétrographie nous a permis de caractériser cinq formes d’ondes associées à la pénétration des stylets et à l’alimentation dans les tissus foliaires. Ces formes d’ondes étaient caractéristiques des phases d’alimentation correspondant à la pénétration de l’épiderme, à la salivation et à l’ingestion. Nous nous sommes fondés sur 28 paramètres (p. ex. nombre de coups de sonde, durée des phases et temps consacré à l’alimentation dans les divers types de tissus) pour décrire et comparer le comportement alimentaire des trois espèces du genre Erythroneura. Nous concluons que ces trois espèces sont principalement mésophyllophages mais se nourrissent probablement aussi d’autres tissus tels que le xylème.

Date de modification :