Diversifying crop rotations with pulses enhances system productivity.

Gan, Y.T., Hamel, C., O'Donovan, J.T., Cutforth, H.W., Zentner, R.P., Campbell, C.A., Niu, Y., et Poppy, L.B. (2015). « Diversifying crop rotations with pulses enhances system productivity. », Scientific Reports, 5(Article number: 14625), p. 1-14. doi : 10.1038/srep14625  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans les régions sèches qui ne sont pas irriguées, l’agriculture pose souvent des problèmes d’approvisionnement en eau et en nutriments. On utilise les jachères pour conserver les eaux de pluie et favoriser la libération d’azote par la minéralisation du N de la matière organique du sol. Les terres en jachère ne portent cependant pas de récolte durant une saison de culture entière et représentent donc des occasions de production perdues. Elles ont également des conséquences importantes sur l’environnement. On ignore s’il est possible de mettre au point des systèmes permettant de conserver les avantages des jachères, mais ayant peu d’impact sur l’environnement, ou n’en ayant pas du tout. Dans notre étude, nous montrons que la diversification des systèmes culturaux par l’ajout de cultures de légumineuses peut favoriser la conservation de l’eau dans le sol, améliorer la disponibilité du N du sol et accroître la productivité du système. Une étude portant sur un cycle de rotation de trois ans, répétée pendant cinq cycles en Saskatchewan de 2005 à 2011, montre que le système avec culture de légumineuses et le système avec jachère permettent tous deux d’améliorer la disponibilité du N du sol mais, alors que la culture de légumineuses donne lieu à la fixation biologique du N2 atmosphérique, le système avec jachère repose sur l’utilisation du N du sol et en appauvrit la matière organique. Dans un cycle de rotation de trois ans, le système avec culture de légumineuses a entraîné une augmentation du rendement grainier total de 35,5 %, une amélioration du rendement en protéines de 50,9 % et un accroissement de l’efficacité d’utilisation des engrais azotés de 33,0 % comparativement au système avec jachère. Les systèmes culturaux diversifiés comprenant la culture de légumineuses peuvent remplacer avantageusement les systèmes avec jachère dans les régions sèches qui ne sont pas irriguées.

Date de modification :