La moutarde jaune AAC Adagio.

Cheng, B.F., Rakow, G.F.W., Olson, T., Williams, D.J., et Gugel, R.K. (2015). « La moutarde jaune AAC Adagio. », Canadian Journal of Plant Science, 95(5), p. 1043-1045. doi : 10.4141/CJPS-2015-100  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La concentration de mucilage dans la moutarde jaune (Sinapis alba L.) est un important paramètre de la qualité des semences pour les producteurs, car le mucilage concourt à la consistance des produits préparés à partir de cette culture. Certaines obtentions sauvages à graines brunes de S. alba renferment beaucoup plus de mucilage que les cultivars et les lignées généalogiques de moutarde jaune. En 2004, on a commencé à augmenter la concentration de mucilage dans les variétés à graines jaunes cultivées de S. alba en transférant à celles-ci le caractère « forte concentration de mucilage » des variétés de S. alba à graines brunes, à la station de recherche de Saskatoon d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. La variété de moutarde jaune AAC Adagio à forte teneur en mucilage (96,8 cSt/g de semences) a été créée à partir des croisements entre la lignée généalogique élite à graines jaunes SA00-PYM (mucilage : 35,2 cSt/g de semences) et cinq obtentions de S. alba à graines brunes (mucilage : 87,5−108,7 cSt g-1 de semences). AAC Adagio est bien acclimatée à toutes les régions de l'ouest du Canada où l'on cultive la moutarde.

Date de modification :