Three-dimensional transient heat, mass, and momentum transfer model to predict conditions of canola stored inside silo bags under Canadian Prairie conditions: Part I. Soil temperature model.

Jian, F., Chelladurai, V., Jayas, D.S., et White, N.D.G. (2015). « Three-dimensional transient heat, mass, and momentum transfer model to predict conditions of canola stored inside silo bags under Canadian Prairie conditions: Part I. Soil temperature model. », Transactions of the ASABE, 58(4), p. 1127-1134. doi : 10.13031/trans.58.11052  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les silos-boudins sont utilisés par les producteurs canadiens depuis quelques années pour l’entreposage temporaire des grains de céréales, des légumineuses et des oléagineux durant une période allant jusqu’à un an. Il est difficile d’installer des détecteurs de température et d’humidité à l’intérieur des silos-boudins ou de procéder à un échantillonnage de leur contenu, parce que toute entaille dans un silo endommage son herméticité. Des modèles mathématiques peuvent servir à prédire la détérioration durant l’entreposage, et la température du sol influe sur la précision de ces modèles. Dans notre étude, des modèles de température du sol ont été élaborés d’après l’équilibre énergétique à la surface de celui-ci et des équations de conduction de la chaleur (ECC). Le sol était couvert de neige durant l’hiver et de végétation durant l’été. Les modèles de sol élaborés ont été associés aux modèles tridimensionnels de transferts transitoires de chaleur, de masse et de quantité de mouvement à l’intérieur des silos-boudins . Ces modèles ont été validés à l’aide des données météorologiques (radiation solaire, température, humidité relative, vitesse du vent et couverture neigeuse) et des températures relevées à l’intérieur des silos-boudins de canola en vrac (teneurs en eau de 9,1 % et 10,5 %). L’exactitude des prédictions associées aux modèles d’ECC a été comparée à celle associée aux séries de Fourier utilisées dans la littérature. L’écart absolu maximal et l’écart absolu moyen entre la température mesurée et prévue (par les modèles d’ECC) du canola à 10 cm au-dessus du fond du silo-boudin étaient de 3,23 °C et < 1,79 °C ± 0,04 °C, respectivement.

Date de modification :