Short communication: Casein hydrolysate and whey proteins as excipients for cyanocobalamin to increase intestinal absorption in the lactating dairy cow.

Artegoitia, V.M., de Veth, M.J., Harte, F., Ouellet, D.R., et Girard, C.L. (2015). « Short communication: Casein hydrolysate and whey proteins as excipients for cyanocobalamin to increase intestinal absorption in the lactating dairy cow. », Journal of Dairy Science (JDS), 98(11), p. 8128-8132. doi : 10.3168/jds.2015-9678  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La biodisponibilité de la vitamine B12 est faible chez les humains et les animaux. Il est important d’améliorer son absorption pour obtenir une performance optimale des vaches laitières ainsi que pour accroître les concentrations de vitamine B12 dans le lait de consommation humaine. Cependant, quand la vitamine B12 est ajoutée à l’alimentation des vaches laitières, 80 % de la vitamine B12 synthétique, la cyanocobalamine (CN-CBL), est dégradée dans le rumen, et seulement 25 % de la quantité qui échappe à la dégradation ruminale disparaît de l’intestin grêle entre la canule duodénale et la canule iléale. Chez le porc, la vitamine B12 du lait est absorbée plus efficacement que la CN-CBL synthétique. Notre étude visait à déterminer l’efficacité de l’hydrolysat de caséine et des protéines du lactosérum en tant qu’excipients pour la CN-CBL afin d’en accroître le flux dans les viscères drainés par la veine porte chez les vaches en lactation. Quatre vaches Holstein multipares (237 ± 17 jours de lactation) munies d’une canule ruminale et de cathéters dans la veine porte l’artère mésentérique ont été réparties selon un carré de Youden en blocs aléatoires. Les vaches ont été nourries toutes les deux heures en vue du maintien d’un flux continu de digesta. Les jours de l’expérience, elles ont reçu un bolus postruminal d’une des substances suivantes : 1) CN-CBL seule (0,1 g); 2) CN-CBL (0,1 g) + hydrolysat de caséine (10 g); 3) CN-CBL (0,1 g) + protéines du lactosérum (10 g). Trente minutes après le bolus, nous avons prélevé des échantillons de sang simultanément des deux cathéters toutes les 15 minutes pendant les deux premières heures, puis toutes les deux heures, jusqu’à 24 heures après le bolus. Nous avons analysé le rendement en lait, la quantité de matière sèche ingérée, la différence portale-artérielle de vitamine B12 et son flux dans les viscères drainés par la veine porte avec la procédure MIXED du SAS. Ni le rendement en lait ni l’ingestion de matière sèche n’ont varié en fonction des traitements. La différence portale-artérielle de vitamine B12 au cours des 24 heures suivant le bolus de vitamine était supérieure lorsque la vitamine était administrée en solution avec l’hydrolysat de caséine (2,9 ± 4.6 pg/mL) que lorsqu’elle était administrée seule (−17,5 ± 5,2 pg/mL) ou avec les protéines du lactosérum (−13,4 ± 4,2 pg/mL). Les effets des traitements étaient semblables pour le flux dans les viscères drainés par la veine porte. Ces résultats montrent que l’administration de CN-CBL avec de l’hydrolysat de caséine augmente l’absorption de la vitamine B12 comparativement à l’administration de CN-CBL seule.

Date de modification :