Les effets du sainfoin et des extraits de pelure de grenade sur la fermentation in vitro et la dégradation des protéines utilisant la technique RUSITEC.

Refat, B., Anele, U.Y., He, Z.X., Bassiony, S.M., Abdel-Rahman, G.A., et Yang, W.-Z. (2015). « Les effets du sainfoin et des extraits de pelure de grenade sur la fermentation in vitro et la dégradation des protéines utilisant la technique RUSITEC. », Canadian Journal of Animal Science, 95(3), p. 417-423. doi : 10.4141/CJAS-2014-142  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les objectifs de cette étude étaient de déterminer les effets de l'ajout de supplément d'extrait de sainfoin (SHE – « sainfoin hay extract ») et d'extrait de pelure de grenade (PPE – « pomegranate peel extract ») sur les caractéristiques de fermentation in vitro du rumen, du métabolisme des protéines et de la digestibilité des éléments nutritifs au moyen d'une technique de simulation du rumen (RUSITEC). L'expérience avait un design complètement aléatoire avec trois traitements et quatre réplicats. Les traitements alimentaires étaient: (1) témoin (ensilage d'orge 10% et concentré 90%), et la diète témoin supplée de (2) SHE (4,1 g d’équivalent de catéchine kg-1 matière sèche; DM – « dry matter ») ou (3) PPE (2,8 g d’équivalents d'acide tannique kg-1 DM). L'expérience comprenait 10 jours d'adaptation et 7 jours de collecte de données. La concentration des acides gras volatils (VFA – « volatile fatty acids ») totaux était plus faible (P<0,02), mais la proportion molaire d'acétate était plus élevée (P<0,01) avec SHE ou PPE que les témoins. Les VFA à chaînes ramifiées ont diminué (P<0,01) avec l'ajout de PPE par rapport au témoin. Il n'y a pas eu d'effet sur les concentrations de petits et gros peptides avec l'ajout de PPE, mais la concentration d'azote-ammoniac (NH3-N) a diminué (P<0,01) avec ajout de PPE. La digestibilité des DM, de l'amidon et des protéines brutes a diminué (P<0,02) avec l'ajout de SHE et de PPE par rapport aux témoins. Il n'y a pas eu d'effet sur la production d'azote bactérien (mg jour-1) et l'efficacité bactérienne (g d'azote bactérien kg-1 de matières organiques digérées) par l'ajout de SHE ou de PPE. Somme toute, il n'y avait pas de différences dans les concentrations de VFA, les fractions d'azote ni de la digestibilité des éléments nutritifs entre les groupes SHE et PPE sauf pour les concentrations de VFA à chaînes ramifiées et NH3-N, qui étaient plus élevées (P<0,01) avec l'ajout de SHE par rapport à l'ajout de PPE. En conclusion, l'ajout de SHE ou de PPE à une diète riche en grains peut diminuer la valeur d'alimentation de cette diète.

Date de modification :