Basidioascus undulatus: Genome, origins, and sexuality.

Nguyen, H.D.T., Chabot, D., Hirooka, Y., Roberson, R.W., et Seifert, K.A. (2015). « Basidioascus undulatus: Genome, origins, and sexuality. », IMA Fungus, 6(1), p. 215-231. doi : 10.5598/imafungus.2015.06.01.14  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le Basidioascus undulatus est un basidiomycète présent dans le sol qui appartient à l’ordre des Geminibasidiales. Le statut taxinomique de cet ordre était incertain, celui-ci ayant d’abord été attribué de façon provisoire à la classe des Wallemiomycetes. Le cycle sexuel des champignons de l’ordre des Geminibasidiales est défini de manière ambiguë. Dans notre étude, nous avons séquencé le génome du B. undulatus afin de mieux comprendre son cycle sexuel et son origine évolutive. Le génome préliminaire assemblé avait une taille d’environ 32 Mb, présentait une couverture nucléotidique médiane de 24X et contenait 6 123 gènes prédits. Les descriptions morphologiques antérieures du B. undulatus reposaient sur une interprétation des structures sexuelles présumées. La coloration nucléaire et l’examen par microscopie confocale réalisés dans le cadre de l’étude ont montré que la méiose se produisait dans les basides, et l’analyse du génome a confirmé l’existence de gènes intervenant dans la méiose et la détermination du type sexuel. Les analyses de datation phylogénomiques et moléculaires réalisées au moyen de 35 gènes codant des protéines, extraits de l’information génomique, ont confirmé que le B. undulatus appartenait de fait à une lignée présentant une parenté lointaine avec le genre Wallemia, tout en conservant une position phylogénétique basale dans les Agaricomycotina. Ces résultats, combinés aux différences concernant la morphologie du pore septal, nous ont amenés à transférer l’ordre des Geminibasidiales de la classe des Wallemiomycetes à la nouvelle classe des Geminibasidiomycetes cl. nov. Enfin, le concept d’Agaricomycotina est modifié de façon à inclure à la fois les Wallemiomycetes et les Geminibasidiomycetes.

Date de modification :