Races of Puccinia graminis on barley, oat, and wheat in Canada in 2007 and 2008.

Fetch Jr., T.G., Mitchell Fetch, J.W., et Xue, A.G. (2015). « Races of Puccinia graminis on barley, oat, and wheat in Canada in 2007 and 2008. », Canadian Journal of Plant Pathology, 37(3), p. 331-341. doi : 10.1080/07060661.2015.1066865  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La rouille noire des céréales, causée par Puccinia graminis, a été, sur le plan historique, la plus désastreuse maladie des céréales à l’échelle de la planète. Au Canada, on lutte contre cette dernière en utilisant principalement des cultivars résistants, bien que l’utilisation prophylactique des fongicides soit à la hausse. Il importe de déterminer la structure de virulence chez les populations d’agents pathogènes afin de détecter les nouvelles races virulentes qui pourraient surgir. Des études ont été menées dans des champs d’orge (Hordeum vulgare), d’avoine (Avena sativa) et de blé (Triticum aestivum), ainsi que dans des pépinières-pièges, afin d’obtenir de l’information sur l’incidence ainsi que sur la gravité de la maladie et de déterminer la structure de virulence chez les populations d’agents pathogènes. Des échantillons de rouille noire ont été collectés partout au Canada en 2007 et 2008. Le blé cultivé en champs était exempt de rouille noire et l’on en a trouvé que des traces sur l’orge et l’avoine. En 2007 et 2008, la race QFCSC de P. graminis f. sp. tritici (95,9% et 98,2%, respectivement) dominait et était la seule trouvée au Québec, en Ontario, en Saskatchewan et en Alberta, tandis que des traces des races RKQQC, RKQSC, TMRTF et TPMKC ont été trouvées au Manitoba. En 2007, 11 races de P. graminis f. sp. avenae ont été trouvées, et les races TGD (31,7%), TJJ (17,4%), TJS (16,7%) et TGB (13,7%) dominaient. La race TJN, qui avait d’abord été détectée en 2006, composait déjà 8.5% de la population en 2007. En 2008, 10 races de P. graminis f. sp. avenae ont été trouvées, et les races TGD (49,7%) et TJJ (21,1%) dominaient. La race TGN, qui avait d’abord été détectée en 2006, composait déjà 10,9% de la population en 2008. Aucune nouvelle race de P. graminis f. sp. tritici ou de P. graminis f. sp. avenae n’a été détectée au Canada en 2007 ou 2008.

Date de modification :