Effect of dietary inulin supplements on growth performance and intestinal immunological parameters of broiler chickens.

Huang, Q., Wei, Y., Lv, Y., Wang, Y., et Hu, T. (2015). « Effect of dietary inulin supplements on growth performance and intestinal immunological parameters of broiler chickens. », Livestock Science, 180(Article number 2819), p. 172-176. doi : 10.1016/j.livsci.2015.07.015  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans la présente étude, nous voulions analyser les effets de l’ajout d’inuline alimentaire sur la performance de croissance et les paramètres de l’immunité intestinale des poulets de chair. Pour ce faire, nous avons réparti au hasard 280 poulets de chair Cobb500 mâles d’un jour en quatre groupes de sept enclos répétés, auxquels nous avons donné une ration de base composée de maïs et de soja enrichie de 0, 5, 10 et 15 g/kg d’inuline pendant les 42 jours de l’expérience. Nous avons déterminé la prise alimentaire, le gain pondéral et l’indice de conversion du jour 1 au jour 21 (démarrage) et du jour 22 au jour 42 (croissance). Nous avons mesuré, à 21 et à 42 jours, les sous-populations intestinales de lymphocytes T, la production d’immunoglobulines A (IgA) et de cytokines ainsi que l’expression de l’ARNm des mucines. La prise alimentaire a augmenté de manière quadratique (p = 0,001) avec la concentration d’inuline alimentaire durant la période de démarrage seulement. Cependant, l’ajout d’inuline a été sans effet sur le gain pondéral et l’indice de conversion des poulets durant les deux périodes. Au jour 21 et à mesure que la concentration d’inuline alimentaire a augmenté, la proportion de lymphocytes T CD4+ et le rapport CD4+/CD8+ dans le tissu iléal ont eu tendance (p = 0,05‑0,087) à s’accroître de façon linéaire, et la concentration des IgA dans le contenu cæcal ainsi que l’expression de l’ARNm des mucines dans le tissu jéjunal ont été augmentées de façon linéaire (p = 0,006‑0,01). Par contre, les concentrations d’interleukine‑6 et d’interféron‑γ dans le tissu iléal ont diminué de façon quadratique (p < 0,05). Les effets de l’inuline alimentaire sur ces paramètres immunologiques intestinaux ont été minimaux chez les poulets de 42 jours. Ces résultats indiquent que l’inuline alimentaire à des concentrations de 5‑10 g/kg pourrait avoir des effets bénéfiques et améliorer la fonction immunitaire intestinale des jeunes poulets de chair, à un âge où le développement de la fonction intestinale n’est pas complètement terminé.

Date de modification :