Bagasse silage from sweet pearl millet and sweet sorghum as influenced by harvest dates and delays between biomass chopping and pressing.

Dos Passos Bernardes, A., Tremblay, G.F., Bélanger, G., Seguin, P., Brégard, A., et Vanasse, A. (2016). « Bagasse silage from sweet pearl millet and sweet sorghum as influenced by harvest dates and delays between biomass chopping and pressing. », BioEnergy Research, 9(1), p. 88-97. doi : 10.1007/s12155-015-9666-2  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La bagasse issue de l’extraction du jus de biomasse des cultures servant à la production d’éthanol pourrait être conservée comme ensilage et utilisée dans les aliments pour animaux. Les caractéristiques de nutrition et de conservation de l’ensilage de bagasse tiré du sorgho à sucre (Sorghum bicolor (L.) Moench) et du millet perlé sucré (Pennisetum glaucum (L.) R. Br) ne sont cependant pas bien connues. Nous avons donc évalué les caractéristiques de nutrition et de conservation de l’ensilage fait de bagasse de deux espèces (millet perlé sucré et sorgho à sucre) récoltées à deux moments différents (en août et en septembre), à deux endroits du Québec (Canada), et ensilées après quatre délais différents entre le hachage et le pressage de la biomasse (0,5, 2, 4 et 6 h). L’ensilage de bagasse fabriqué dans des silos expérimentaux a été jugé bien conservé (pH ≤ 4,0, NH3-N < 100 g kg−1 de N total, lactate > 30 g kg−1 de MS, aucun acide propionique ni butyrique) quelle que soit l’espèce, la date de récolte ou le délai entre le hachage et le pressage de la biomasse. Les ensilages de bagasse de millet perlé sucré et de sorgho à sucre avaient des concentrations de N total, une véritable digestibilité in vitro (VDIV) de la matière sèche, ainsi qu’une digestibilité des fibres au détergent neutre (DFDN) in vitro similaires. L’ensilage de bagasse fait de biomasse récoltée en août avait une concentration de N total plus élevée de 4 %, une VDIV plus élevée de 4 % et une DFDN plus élevée de 8 % que l’ensilage de bagasse fait de biomasse récoltée en septembre. Le délai entre le hachage et le pressage de la biomasse n’a pas eu d’effet sur les caractéristiques de nutrition et de conservation des ensilages. L’extraction du jus des biomasses de millet perlé sucré et de sorgho à sucre n’a pas nui aux caractéristiques d’une bonne fermentation de l’ensilage, mais elle a réduit sa valeur nutritive.

Date de modification :