Technical note: A comparison of 2 methods of assessing lameness prevalence in tiestall herds.

Gibbons, J., Haley, D., Higginson Cutler, J., Nash, C., Zaffino Heyerhoff, J., Pellerin, D., Adam, S., Fournier, A., de Passillé, A.M.B., Rushen, J.P., et Vasseur, E. (2014). « Technical note: A comparison of 2 methods of assessing lameness prevalence in tiestall herds. », Journal of Dairy Science (JDS), 97(1), p. 350-353. doi : 10.3168/jds.2013-6783  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons comparé deux méthodes pour identifier les vaches qui boitaient et pour estimer la fréquence de boiterie dans les stalles entravées. Trois cent vingt (n = 320) vaches de 9 troupeaux de stabulation entravée ont été évaluées par l’observation de la locomotion (présence ou absence de boiterie) ainsi que par l’évaluation de la boiterie chez l’animal en stabulation. La note attribuée dépendait du nombre de comportements suivants observés pendant que la vache était debout dans une stalle entravée : déplacement du poids entre les membres, se tenir sur le bord de la marche de la stalle, répartition inégale du poids en position debout et répartition inégale du poids en déplacement latéral. Deux observateurs ont examiné des enregistrements vidéo des vaches. L’accord intraobservateur sur les quatre comportements observés variait de 92 à 100 %, tandis que l’accord entre les observateurs variait de 81 à 100 %. La prévalence globale de boiterie mesurée par un indice de boiterie déterminé en stabulation ≥ 2 était semblable à la fréquence des vaches boiteuses (39 vs 40 %). La sensibilité de la classification fondée sur l’indice de boiterie déterminé en stabulation était de 0,63 et sa spécificité, de 0,77, pour l’identification des vaches boiteuses; l’exactitude variait selon les exploitations de 62,2 à 80,4 %, la moyenne étant de 71,7 %. Une vache ayant un indice de boiterie déterminé en stabulation ≥ 2 présentait une probabilité de boiterie 4,88 fois supérieure à celle d’une vache dont l’indice était < 2. La prévalence de boiterie fondée sur l’indice de boiterie déterminé en stabulation était en étroite corrélation avec le nombre de vaches boiteuses (corrélation de Pearson = 0,88; n = 9), et c’est quand la prévalence moyenne de boiterie dans un troupeau était faible que la divergence entre les estimations était la plus grande. La méthode d’estimation de la boiterie en stalle fournit une estimation de la prévalence de la boiterie dans un troupeau en stabulation entravée comparable à celle de la notation classique de la locomotion, sans qu’il ne faille détacher les animaux. La méthode d’estimation en stalle pourrait permettre d’améliorer la détection de la boiterie dans les exploitations à stabulation entravée et d’obtenir des estimations de la prévalence de la boiterie sans qu’il ne faille faire marcher les vaches.

Date de modification :