Use of Lithium Metaborate to Determine Total Phosphorus and Other Element Concentrations in Soil, Plant, and Related Materials.

Kowalenko, C.G., Benoît, D.-L., et Babuin, D. (2014). « Use of Lithium Metaborate to Determine Total Phosphorus and Other Element Concentrations in Soil, Plant, and Related Materials. », Communications in Soil Science and Plant Analysis, 45(1), p. 15-28. doi : 10.1080/00103624.2013.848884  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons étudié le métaborate de lithium en tant que produit de remplacement du carbonate de sodium pour la préparation d’échantillons destinés à la mesure par fusion d’éléments totaux, en particulier P, dans le sol, des échantillons géologiques, des plantes ou d’autres composés organiques naturels. Le travail comprenait aussi l’étude de l’effet de deux concentrations (0,8 et 3 M) d’acide nitrique, utilisé pour dissoudre les produits de fusion du métaborate, en tant que préparation pour des analyses de plusieurs éléments par spectrométrie d’émission atomique avec plasma d’argon induit par haute fréquence (SEA-PIHF). Les trois méthodes se comparaient favorablement et permettaient de reproduire une large gamme de concentrations d’éléments documentées pour des échantillons organiques et minéraux du National Institution of Standards and Technology (NIST). Aucune des méthodes avec le métaborate de lithium ne donnait de mesure acceptable du soufre (S), en particulier pour les matières organiques. La méthode avec la métaborate de sodium comprend habituellement l’utilisation d’acide sulfurique pour la dissolution et, en conséquence, les mesures de S ne peuvent pas être faites. Le sodium (Na) ne pouvait pas non plus être mesuré au moyen de la méthode au carbonate. Il y avait des problèmes de limite de détection pour certains éléments présents naturellement en faibles quantités dans des échantillons minéraux ou organiques en raison des intensités d’émission relativement faibles de la SEA-PIHF, la plus grande sensibilité d’une analyse par spectrométrie de masse avec PIHF serait nécessaire. Il n’y avait que de petites différences entre les résultats obtenus avec les deux concentrations d’acide nitrique utilisées pour la dissolution après la fusion du métaborate, mais la concentration de 3 M a été retenue pour les analyses de routine. La fusion du métaborate avec la méthode à l’acide nitrique 3 M donnait de bons résultats pour les analyses de routine d’échantillons de sol. Ces résultats montrent que le métaborate de lithium est une bon produit de remplacement au carbonate de sodium pour la mesure du P total et de nombreux autres éléments (sauf S) dans des sols et des matériaux apparentés.

Date de modification :