Vulnerability of low temperature induced needle retention in balsam fir (Abies balsamae L.) to vapour pressure deficits.

Thiagarajan, A., Lada, R.R., Pepin, S., Forney, C.F., Desjardins, Y., et Dorais, M. (2016). « Vulnerability of low temperature induced needle retention in balsam fir (Abies balsamae L.) to vapour pressure deficits. », Scandinavian Journal of Forest Research, 31(1), p. 1-7. doi : 10.1080/02827581.2015.1059484  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Il a été démontré que l’exposition à des températures basses retardait l’abscission et la sénescence des aiguilles après la récolte chez le sapin baumier. On s’attend à ce que des variations du déficit de pression de vapeur modifient ces processus. Des semis de deux années et demie ont été exposés à une température basse (5 °C) pendant 15 jours, alors que le groupe témoin a été maintenu à une température de 22 °C. Les semis ont été exposés à quatre déficits de pression de vapeur différents (0,22, 0,87, 1,3 et 1,86 kPa). Les paramètres mesurés étaient la teneur relative en eau (RWC), le potentiel de pression du xylème (XPP), l’indice de dommages aux membranes (MII), la capacitance des tiges (SC) ainsi que l’abscission et la sénescence des aiguilles (NAS). Un effet interactif des basses températures et du déficit de pression de vapeur a été observé pour les paramètres RWC, XPP, MII et NAS. Les faibles déficits de pression de vapeur (0,22 et 0,87 kPa) ont entraîné une valeur XPP moins négative, une baisse de la perte d’électrolytes, une hausse de la SC et, en définitive, une hausse de la NAS comparativement aux déficits de vapeur plus élevés. La valeur NAS maximale a été enregistrée à 0,22 kPa. À 1,86 kPa, le traitement à basse température a entraîné une RWC 5 × plus faible (13 %), un XPP 3 × plus négatif (−1,1 MPa), des dommages aux membranes 1,8 × plus importants et une valeur NAS 35 % plus faible (47 jours) que le traitement témoin. La SC a diminué avec l’augmentation du déficit de pression de vapeur, sans effet du traitement à basse température. Chez les semis exposés au traitement à basse température, les paramètres XPP et RWC présentaient une relation positive avec la NAS, avec des valeurs R2 de 0,54 et de 0,59, respectivement. Le traitement à basse température n’offrait aucun avantage du point de vue de la NAS dans les milieux où le déficit de pression de vapeur était élevé.

Date de modification :