Monolithic porous rectorite/starch composites: Fabrication, modification and adsorption.

Wang, F., Chang, P.R., Zheng, P., et Ma, X. (2015). « Monolithic porous rectorite/starch composites: Fabrication, modification and adsorption. », Applied Surface Science, 349, p. 251-258. doi : 10.1016/j.apsusc.2015.05.013  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons produit des composites rectorite /amidon monolithiques (PRS) en congelant les gels composites et en remplaçant la glace par de l’éthanol afin d’obtenir des structures poreuses. Dans les PRS monolithiques, les couches de rectorite étaient orientées aléatoirement et recouvertes d’amidon. Deux modifications ont été faites sans détruire les structures poreuses. Les composants d’amidon ont été éliminés afin d’obtenir des PRS calcinés (PRSC), et on a fait réagir les composants d’amidon avec du disulfure de carbone afin d’obtenir des composites poreux rectorite/xanthate d’amidon (PRSX). Les PRS, les PRSC et les PRSX avaient une faible masse volumique et une adsorption de liquide élevée dues à leurs structures poreuses. Les PRSC avaient une capacité d’adsorption de BM plus élevée que celle des PRS, car la résistance de l’amidon à l’adsorption du BM avait été éliminée. La chélation pourrait se produire entre les groupes xanthates et Pb (II), et améliorer l’adsorption du Pb (II) par les PRSX. Les capacités maximales d’adsorption du BM par les PRSC et de Pb (II) par les PRSX pourraient atteindre respectivement 277,0 et 180,8 mg.g 1. De plus, les PRSC pourraient être recyclés efficacement en brûlant le colorant de BM adsorbé, alors que les PRSX pourraient être facilement régénérés avec une solution de sel disodique d’acide éhylènediaminetétracétique (EDTA). La modification des PRS a des applications potentielles pour le traitement de contaminations cationiques de l’eau.

Date de modification :