Insights into the Hydrocarbon Tolerance of Two Devosia Isolates, D. chinhatensis Strain IPL18T and D. geojensis Strain BD-c194T, via Whole-Genome Sequence Analysis.

Hassan, Y.I., Lepp, D., Li, X.-Z., et Zhou, T. (2015). « Insights into the Hydrocarbon Tolerance of Two Devosia Isolates, D. chinhatensis Strain IPL18T and D. geojensis Strain BD-c194T, via Whole-Genome Sequence Analysis. », Genome Announcements, 3(4 e00890-15), p. 1-2. doi : 10.1128/genomeA.00890-15  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’hexachlorocyclohexane (HCH) a été l’un des pesticides le plus couramment utilisés après la Seconde Guerre mondiale. L’emploi très répandu de cet hydrocarbure pendant près de six décennies a causé un problème de contamination à l’échelle mondiale, et les méthodes de biorestauration font l’objet d’une exploration approfondie. La capacité qu’ont certaines espèces de Devosia de se multiplier en présence d’importantes quantités d’hydrocarbures (2 000 mg/kg de sol contaminé) suscite un intérêt accru. Dans notre article, nous présentons l’assemblage de novo du génome de deux isolats de Devosia tolérants aux hydrocarbures, la souche IPL18T de D. chinhatensis et la souche BD‑c194T de D. geojensis, à titre de premier pas vers la compréhension des voies métaboliques jouant un rôle dans leur adaptation environnementale et leur tolérance aux hydrocarbures.

Date de modification :