Prevalence and diversity of Wolbachia bacteria infecting insect pests of stored products.

Li, Y.-Y., Fields, P.G., Pang, B., Coghlin, P.C., et Floate, K.D. (2015). « Prevalence and diversity of Wolbachia bacteria infecting insect pests of stored products. », Journal of Stored Products Research, 62, p. 93-100. doi : 10.1016/j.jspr.2015.04.009  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les bactéries du genre Wolbachia sont des symbiotes répandus chez les insectes. Étant donné que les infections par ces bactéries peuvent modifier la reproduction et la biologie de l’hôte, l’utilisation éventuelle de Wolbachia pour lutter contre les populations d’espèces nuisibles présente un certain intérêt. Pour faire avancer cette recherche, nous avons effectué des analyses visant à détecter les infections par Wolbachia chez 38 espèces (88 populations de 16 pays) d’insectes nuisibles des produits entreposés. Nous avons détecté une infection chez neuf espèces de coléoptères (Anobiidae – Lasioderma serricorne (Fabricius), Stegobium paniceum (Linnaeus); Curculionidae – Sitophilus oryzae (Motschulsky), Sitophilus zeamais Motschulsky; Dermestidae – Attagenus unicolor (Brahm), Dermestes lardarius Linnaeus; Silvanidae – Oryzaephilus mercator (Fauvel), Oryzaephilus surinamensis (Linnaeus); Tenebrionidae – Tribolium confusum Jacquelin Du Val), une espèce d’hyménoptères (Trichogrammatidae – Trichogramma deion Pinto et Oatman), et une espèce de lépidoptères (Pyralidae – Ephestia kuehniella Zeller). Les analyses phylogénétiques reposant sur les séquences du gène wsp ont permis d’établir que tous les isolats de Wolbachia appartenaient aux supergroupes A ou B. Des séquences additionnelles des gènes gatB, coxA, hcpA, fbpA et ftsZ ont été obtenues et utilisées dans le typage génomique multilocus (MLST, pour multilocus-sequence-typing) pour identifier les types de séquences auxquels les isolats appartenaient. Nos résultats ont mis en évidence cinq nouvelles associations Wolbachia‑insecte et concordent avec les observations antérieures selon lesquelles les souches de Wolbachia infectant les insectes nuisibles des produits entreposés appartiennent aux supergroupes A ou B.

Date de modification :