Incentives and disincentives identified by producers and drainage contractors/experts on the adoption of controlled tile drainage in eastern Ontario, Canada.

Dring, C., Devlin, J.F., Boag, G., Sunohara, M.D., Fitzgibbon, J., Topp, E., et Lapen, D.R. (2016). « Incentives and disincentives identified by producers and drainage contractors/experts on the adoption of controlled tile drainage in eastern Ontario, Canada. », Water Quality Research Journal of Canada, 51(1), p. 1-16. doi : 10.2166/wqrjc.2015.047  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cette étude porte sur les facteurs qui incitent les producteurs agricoles à adopter le drainage souterrain contrôlé (DSC) et sur les facteurs qui les en dissuadent dans une région de l’est de l’Ontario (Canada), où le DSC pourrait être abondamment utilisé, sur le plan biophysique, mais ne l’est pas. Peu importe les avantages environnementaux et agronomiques documentés que procure le DSC, son adoption reste limitée. Nous avons mené des sondages et des entrevues semi-structurées auprès de producteurs agricoles et d’entrepreneurs et experts en drainage pour déterminer ce que les producteurs savent du DSC et ce qui les empêche d’adopter cette technologie. Près de 70 % des producteurs interrogés avaient entendu parler du DSC. Voici les principaux facteurs incitatifs cités par les producteurs qui avaient adopté le DSC et les entrepreneurs et experts en drainage : meilleure rétention d’eau dans le sol, hausse du rendement des cultures et satisfaction à savoir qu’on améliore l’environnement. Voici les principaux facteurs dissuasifs cités par les répondants : coûts supplémentaires de main‑d’œuvre, manque perçu de services de soutien et coûts d’installation d’un réseau de DSC. De nombreux producteurs utilisant le DSC ont insisté sur leurs motivations de nature personnelle ou communautaire, p. ex. l’influence des pairs et le sentiment de faire ce qui est mieux pour l’environnement. Les entrepreneurs en drainage ont insisté sur le fait que le manque perçu de soutien et de conseil dissuade bien des producteurs d’adopter le DSC. Les entrepreneurs eux‑mêmes ont dit souhaiter plus de soutien des autorités ainsi que des données scientifiques solides sur lesquels ils pourraient s’appuyer pour préconiser le DSC auprès de leur clientèle. Ce facteur est particulièrement important pour inciter les producteurs à adopter le DSC, car ceux‑ci ont dit se fier beaucoup aux entrepreneurs en drainage comme source d’information sur les pratiques de drainage.

Date de modification :