Potential of resveratrol in the treatment of heart failure.

Raj, P., Lieben Louis, X., Thandapilly, S.J., Movahed, A., Zieroth, S., et Netticadan, T. (2014). « Potential of resveratrol in the treatment of heart failure. », Life Sciences, 95(2), p. 63-71. doi : 10.1016/j.lfs.2013.12.011  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La notion d’aliments s’est étendue au‑delà de la fonction traditionnelle de survie et de satisfaction de la faim pour intégrer un rôle dans la prévention et le traitement des maladies. Les polyphénols forment une classe de composés synthétisés par les végétaux dans le but d’accomplir diverses fonctions, dont la pollinisation et la défense de l’organisme. Ces composés ont récemment fait l’objet d’une attention accrue dans la recherche médicale. Dans ce groupe de composés, un des plus étudiés a été le resvératrol (3,5,4,‑trihydroxystilbène), un polyphénol qu’on retrouve principalement dans les raisins et les petits fruits. Dans les 20 dernières années, les chercheurs ont étudié, à l’aide de modèles animaux de maladie cardiaque et d’insuffisance cardiaque, la capacité du resvératrol à prévenir l’apparition d’anomalies de la structure et du fonctionnement du cœur ou à renverser de telles anomalies. Ces études sur les animaux ont donné des résultats encourageants et, tout récemment, les connaissances acquises ont mené à l’examen de l’efficacité du resvératrol chez les humains atteints d’une maladie cardiaque ou d’insuffisance cardiaque. Dans le présent article, nous décrivons l’état actuel de la recherche sur le resvératrol en lien avec la cardioprotection.

Date de modification :